La militante Farida Belghoul a été pacsée à son ancienne propriétaire nonagénaire

SOCIETE Farida Belghoul a été pacsée à la propriétaire du pavillon qu’elle occupe depuis des années…

A.-L.B.

— 

Alain Escada (c), président de Civitas, et Farida Belghoul (d) manifestent le 11 mai 2014 à Paris "en l'honneur de Jeanne d'Arc" à l'appel des intégristes catholiques de l'Institut Civitas
Alain Escada (c), président de Civitas, et Farida Belghoul (d) manifestent le 11 mai 2014 à Paris "en l'honneur de Jeanne d'Arc" à l'appel des intégristes catholiques de l'Institut Civitas — Martin Bureau AFP

Farida Belghoul, militante à l'initiative de la rumeur sur la théorie du genre à l'école, a été pacsée avec une nonagénaire, peu avant la mort de la vieille dame. L’Express s'est procuré lundi un document administratif attestant de ce pacs, après que l'information circule depuis le week-end.  

Farida Belghoul a été pacsée à cette dame d'octobre 2008 à avril 2011, date à laquelle le pacs a été dissous. Simone G. est décédée fin 2011, à l'âge de 93 ans. Elle était propriétaire d’un pavillon occupé par Farida Belghoul depuis de nombreuses années à Bezons, dans le Val d’Oise.

Un pavillon toujours enregistré au nom de la vieille dame en 2013, selon le cadastre consulté par l’hebdo. Contactée sur ce pacs et l'occupation de ce pavillon, Farida Belghoul n’a pas répondu à l’hebdo.