Bergerac: Un adjoint de sécurité de 20 ans se suicide au commissariat

FAITS DIVERS Les causes du suicide ne seraient pas professionnelles...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration: police, un policier français en 2014.
Illustration: police, un policier français en 2014. — PATRICK KOVARIK / AFP

Un adjoint de sécurité de 20 ans s'est suicidé avec son arme de service vendredi soir dans les toilettes du commissariat de Bergerac, a-t-on appris samedi auprès du Parquet et de la police.

Selon la directrice départementale de la sécurité publique, Lætitia Philippon, «les causes du suicide ne sont pas professionnelles».

L'enquête confiée à la police judiciaire

La procureure de Bergerac, Frédérique Dubost, a précisé que le jeune homme était arrivé à Bergerac au début de l'été et, même si le suicide ne fait aucun doute, une enquête a été confiée à la police judiciaire de Périgueux.

L'équipe de nuit du commissariat de Bergerac, choquée, avait été immédiatement remplacée par des collègues de Périgueux.