Besançon: Un homme écroué pour le meurtre de sa compagne

FAITS DIVERS Elle a été tuée de dizaines de coups de couteau...

20 Minutes avec AFP

— 

Besançon
Besançon — Google Maps / Capture d'écran

Un homme de 50 ans a été mis en examen et écroué samedi à Besançon pour le meurtre de sa compagne, tuée de dizaines de coups de couteau, sur fond de violences conjugales «habituelles», a-t-on appris auprès du parquet. Le suspect, un homme sans emploi d'origine turque, s'était présenté de lui-même à la police immédiatement après le meurtre. Il a été mis en examen pour «homicide volontaire» et «violences habituelles sur conjoint».

Les faits ont eu lieu à l'occasion d'une dispute

En août dernier, la victime avait déposé plainte contre lui pour violences, plainte qui était en cours d'instruction. L'autopsie a révélé que la femme a succombé à une hémorragie massive. Son meurtrier présumé lui a porté une trentaine de coups de couteau, au niveau du torse et du visage, et lui a notamment entaillé la bouche. La victime était mère de quatre enfants, dont certains ont été prévenus par SMS par le meurtrier présumé lui-même.

Le suspect a expliqué en garde à vue que les faits avaient eu lieu à l'occasion d'une dispute, après que sa compagne l'eut «provoqué» et «insulté», selon le parquet, qui évoque une relation de couple «tumultueuse». L'homme affirme cependant qu'il n'avait pas l'intention de tuer sa compagne.

La fille aînée découvre sa mère dans la pièce principale

La fille aînée de la victime, âgée de 21 ans, avait prévenu la police jeudi matin après avoir découvert sa mère gisant ensanglantée dans la pièce principale de son appartement, situé dans le quartier populaire de Planoise à Besançon. Au même moment, le père de famille se présentait au commissariat de la ville.