Décès à la maternité d'Orthez: L'anesthésiste a un «problème d'alcool pathologique»

JUSTICE Selon le parquet, qui l'a mise en examen ce jeudi pour homicide involontaire aggravé...

D.B. avec AFP
— 
Orthez ( Pyrenees-Atlantiques)
Orthez ( Pyrenees-Atlantiques) — Google Map

L'anesthésiste de la maternité d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), mise en cause dans le décès d'une patiente mardi, venue accoucher dans la clinique, a été mise en examen jeudi pour homicide involontaire aggravé.

Elle aurait un «problème d'alcool pathologique», selon le parquet et n'aurait pas été en pleine possession de ses moyens lorsqu'elle a procédé à l'anesthésie de la patiente. Selon RTL, lorsque l'anesthésiste a été interpellée  mardi soir après le décès de sa patiente, son alcoolémie était de deux grammes d'alcool par litre de sang.

L'avenir de la clinique compromis

L'anesthésiste de 45 ans était présentée jeudi à un juge d'instruction, et le parquet a requis son placement en détention provisoire, a précisé le procureur de Pau, Jean-Christophe Muller, à une correspondante de l'AFP. En parallèle, la procédure de fermeture définitive de la maternité, déjà en sursis en raison du manque de recrutement de gynécologues-obstétriciens, a été accélérée et pourrait être validée dès vendredi par une commission spécialisée d'organisation des soins, a indiqué jeudi l'Agence régionale de santé (ARS).