VIDEO. GPA: Les jumelles sont toujours sans papiers

FAMILLE Trois mois après la décision de la Cour européenne des droits de l'homme qui oblige l'État à reconnaître leur filiation, des jumelles n'ont toujours pas de papiers...

D.B.
Les époux Mennesson parlent à la presse après la décision de la Cour européenne des droits de l'Homme à Paris, le 26 juin 2014
Les époux Mennesson parlent à la presse après la décision de la Cour européenne des droits de l'Homme à Paris, le 26 juin 2014 — Bertrand Guay AFP

Un combat sans fin. Alors que la Cour européenne des droits de l’homme a condamné en juin la France pour la non-reconnaissance de jumelles nées aux Etats-Unis de mère porteuse à l'étranger, les adolescentes n'ont toujours pas leurs papiers français.

Dans une interview sur RTL ce lundi, leur mère témoigne de son indignation. D'autant que la France n'a pas souhaité contester la décision de la Cour européenne des droits de l'homme.

«On est soulagés que la France n'ait pas fait appel, mais pas totalement car des voix s'élèvent pour contester cette décision. Pourtant elle est très claire», témoigne Sylvie Mennesson, la mère de jumelles. «Quatorze ans [l'âge des jumelles], c'est long. On pensait que ce serait terminé. Mais il y a encore des gens qui veulent réfléchir. Il n'y a pas à réfléchir», insiste-t-elle. «J'ai confiance dans le gouvernement, mais je suis en colère que ce ne soit pas plus rapide. Je ne comprends pas que ça prenne autant de temps», renchérit-elle, en indiquant que «ce n'est pas facile pour [ses filles] d'être stigmatisées».

Des difficultés au quotidien

«A l'école, à la sécu (…) on nous demande des papiers que nous n'avons pas. Nos filles sont en troisième. Elles doivent s'organiser pour faire un stage en entreprise (…). L'une doit se faire opérer des dents, une anesthésie générale est prévue, nous devons signer un consentement», indique la mère des adolescentes à Libération. Jusqu'à présent, ses filles ont un passeport américain qui n'établit aucun lien de droit avec leurs parents.



Sylvie Mennesson sur la filiation des enfants... par rtl-fr