Une étudiante licenciée par McDonald's pour avoir passé ses examens

JUSTICE La jeune femme assure avoir reçu l'autorisation de s'absenter de son employeur, qui s'est finalement ravisé...  

D.B.

— 

Devanture d'un Mac Donald's.
Devanture d'un Mac Donald's. — AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

Elle a fait passer ses études avant son job et cela n'a pas plu à son employeur. Une jeune femme de 20 ans, étudiante en droit et salariée en CDI au McDonald's de Lamballe (Côtes-d'Armor), a été licenciée pour s'être absentée pendant quelques jours afin de réviser et passer ses examens de fin d'année, selon Europe 1.

Un changement de discours

L'étudiante affirme avoir prévenu son manager, dès son embauche, qu'elle aurait besoin de s'absenter à cette période. Celui-ci aurait au départ accepté sa demande et répondu qu'il «s'arrangerait». Revenant à la charge un mois avant ses examens, l'étudiante s'est vu finalement opposer un refus de sa direction. Mais elle décide quand même de passer outre.

Une décision lourde de conséquences, puisqu’elle lui a valu une lettre de licenciement pour «absence injustifiée perturbant le bon fonctionnement de l'entreprise». L'histoire ne devrait pas en rester là, car la jeune femme a décidé d'attaquer MacDonald's devant les prud'hommes. Contacté par Europe 1, McDonald’s n’a pas voulu s'exprimer sur ce dossier.