Interdiction de fumer devant des enfants en voiture: «Nos politiques veulent nous infantiliser»

TABAC Éric de Caumont, avocat et président de l’association des avocats de l’automobile, dénonce «l’obsession de sécurité de nos dirigeants»...

Propos recueillis par Thibaut Le Gal

— 

Fumer au volant sera-t-il bientôt interdit pour éviter le tabagisme passif?
Fumer au volant sera-t-il bientôt interdit pour éviter le tabagisme passif? — ED Jones

La ministre de la Santé Marisol Touraine présentait ce jeudi son plan antitabac. Parmi les annonces: l'interdiction de fumer dans les voitures transportant des mineurs de moins de 12 ans. L’objectif est de limiter l’exposition au tabagisme passif et «débanaliser» la cigarette aux yeux des jeunes. En cas d’infraction, une amende est prévue pour l’automobiliste. «La même que celle encourue lorsqu’on fume dans un lieu public», a précisé la ministre. Éric de Caumont est avocat et président de l’association des avocats de l’automobile. Il dénonce «l’obsession de sécurité de nos dirigeants».

Que pensez-vous de cette interdiction?

En tant que parent, ça me semble une évidence de ne pas faire subir un tabagisme passif à mes enfants. Mais par principe, je suis opposé à toute forme d’interdiction. Nos politiques veulent nous infantiliser pour tout en permanence avec cette obsession de sécurité. Quelle différence avec des parents qui alignent cigarettes sur cigarettes dans leur salon devant leurs enfants? Ce qui va être amusant, c’est le contrôle de l'infraction. J’imagine le policier qui va regarder si vous fumez, puis demander la carte d’identité de l’enfant…. Je ne suis pas sûr qu’ils soient contents du cadeau que leur fait Madame Touraine.

Cette interdiction s’ajoute à d’autres… La voiture n’est plus un endroit de liberté?

Enumérer les interdictions en voiture revient à faire un inventaire à la Prévert. Mais le seul critère qui compte vraiment est de savoir si cette activité entraîne ou non une «conduite dangereuse». Des policiers zélés verbalisent parfois des automobilistes qui mangent au volant, estimant que cela pouvait entraîner une conduite dangereuse. Ca l'est si vous mangez une choucroute, d’accord, mais pour un gâteau sec? Pareil pour la conduite avec un animal sur les genoux, est-ce un yorkshire ou un labrador? Le terme de «conduite dangereuse» est très subjectif. Je n’ai pas souvenir, malgré mes trente années d’expérience, d'une personne condamnée parce qu'elle fumait ou mangeait un sandwich au volant.

L’automobile est-elle un espace privé?

Elle est un lieu privé. Mais elle n’est pas un domicile. La police ne peut pas rentrer chez vous comme ça mais elle peut perquisitionner votre véhicule. Les policiers ou gendarmes ont un accès facilité dans certains cas précis: pour vérifier votre numéro de chassis ou dans le cadre du plan Vigipirate par exemple. Le statut est hybride mais reste assez protecteur.

Pourtant, on peut avoir l’impression d’être chez soi dans son auto. Certains ont même des relations sexuelles dans leur voiture...

Vous pouvez faire ce que vous voulez dans votre voiture si elle est bien fermée, et si la visibilité est bien occultée, de préférence dans un lieu bien tranquille. Mais il est clair que si vous vous donnez en spectacle en étant visibles de l’extérieur, vous allez avoir des ennuis, pour exhibition sexuelle. Ce n’est pas le statut de l’endroit où vous êtes qui est important mais la visibilité de l’acte.

Peut-on s’attendre à de nouvelles interdictions?

Je préfère ne pas imaginer la prochaine bêtise qu’ils vont trouver. A chaque fois, je me dis qu’on a touché le fond, mais leur capacité d’imagination est sans limite. J’ajoute aussi que les interdictions peuvent s’avérer juteuses pour l'Etat... On attend la prochaine de pied ferme et on se donnera la possibilité de l’attaquer.