Le redoublement à l'école bientôt abandonné?

EDUCATION La ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem envisagerait de laisser tomber les redoublements dès la prochaine rentrée...

R.S.

— 

C'est la rentrée dans cette classe d'une école primaire de Nice.
C'est la rentrée dans cette classe d'une école primaire de Nice. — B.BEBERT/SIPA

Les cancres vont être contents. Du moins à partir de la rentrée prochaine. Selon Europe 1, le redoublement devrait être aboli à l'école. La ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem aurait pris cette décision, arguant que le redoublement est une mesure inefficace pour sortir un élève de l'échec scolaire. D'autant qu'elle coûte très cher à l'Etat.

La station indique qu'un décret devrait prochainement être envoyé à tous les établissements pour que le redoublement ne soit plus l'option imposée à un élève en difficulté. Celui-ci pourra néanmoins rester dans la même classe une année supplémentaire s'il en émet le souhait (ou ses parents).

Des cahiers de vacances imposés?

Désormais, d'autres pistes seront étudiées pour améliorer le niveau d'un élève accusant un retard par rapport à ses camarades. L’une des pistes évoquées par le ministère de l’Education nationale serait un enseignement plus individualisé, à travers des petits groupes de travail. Une autre piste conduit aux «cahiers de vacances institutionnalisés», avec des cours de rattrapage l’été.