Grève à Air France: Réunion de crise avec tous les syndicats

TRANSPORT Chaque jour, la compagnie perd 15 millions d'euros...

20 Minutes avec AFP

— 

A l'aéroport de Marseille-Provence.
A l'aéroport de Marseille-Provence. — Claude Paris/AP/SIPA

Alors que les pilotes entament leur huitième jour de grève, le PDG d'Air France-KLM Alexandre de Juniac a convoqué lundi matin l'ensemble des organisations syndicales de la compagnie à une réunion sur le conflit avec les pilotes, en grève depuis une semaine, a-t-on appris de sources syndicales.

Selon le SNPL AF Alpa, syndicat majoritaire chez les pilotes, « tous les syndicats, pas seulement les organisations de pilotes, ont été convoqués aujourd'hui à 09H30, avec le comité central d'entreprise, pour évoquer le conflit avec les pilotes ».

Cette information a été confirmée auprès de la CFDT. La grève à Air France est entrée lundi dans sa deuxième semaine, avec une mobilisation toujours aussi forte des pilotes, six avions sur dix bloqués au sol et aucune sortie de crise en vue malgré les appels au « compromis » du gouvernement. Ce conflit est le plus long conflit avec les pilotes depuis le mouvement social de 1998, qui avait duré dix jours.

Manque de transparence

« Le président veut s'adresser à toute l'entreprise car il doit bien sentir que la grogne est en train de monter un peu partout », a expliqué Guillaume Schmid, délégué SNPL AF Alpa. « Tous les projets au sujet de Transavia, les filiales européennes, le démantèlement d'Air France avaient été un peu cachés. Alexandre de Juniac paie un peu son manque de transparence », estime-t-il.

« On n'a pas d'ordre du jour mais je m'attends à des annonces », a relevé de son côté Béatrice Lestic (CFDT). « Il était temps » qu'Air France « mette dans la boucle » les autres syndicats, a-t-elle ajouté.