Se marier après 60 ans:«A notre âge, on vit au jour le jour et on se prend moins la tête pour des broutilles»

TEMOIGNAGE Comme Macha Méril, 73 ans et Michel Legrand, 82 ans qui se sont mariés cette semaine, Marie, 62 ans, s’est unie à son conjoint cet été. Une démarche que n’hésitent plus à faire de nombreux seniors…

Delphine Bancaud

— 

Photo d'illustration sur le mariage
Photo d'illustration sur le mariage — DURAND FLORENCE/SIPA

A 62 ans, Marie est une jeune mariée. Comme de plus en plus de Français de plus de 60 ans, elle est passée pour la deuxième fois devant le maire cet été. «C'est la concrétisation d'une belle histoire», raconte-t-elle.

Divorcée depuis 1998, elle a vécu plusieurs «expériences malheureuses» ensuite. Dont une qui a duré 18 mois, déjà à la suite d'une rencontre sur Meetic. Et puis le déclic. «J'étais sur le point de me désabonner de ce site, lorsque mon futur mari m'a contactée. Après quelques échanges par mail et au téléphone, on s'est très vite rencontrés. Le courant est immédiatement bien passé», raconte-t-elle.

Peu de temps après, le couple choisit d'habiter ensemble. Une décision que les enfants de Marie ont eu un peu de mal à accepter au départ: «Ça s'est fait vite, ils ont eu peur pour moi», commente-t-elle. Mais Marie trouve rapidement son équilibre dans cette nouvelle vie de couple et finit par convaincre ses proches du bien-fondé de ce nouveau départ.

Une relation sous le signe de la sérénité

D'autant que Marie vit plus sereinement cette histoire d'amour: «A notre âge, on sait pertinent ce qu'on veut et ce qu'on ne veut pas. On n’a pas envie de changer l'autre. On vit au jour le jour et on se prend moins la tête pour des broutilles. On essaye de converser pour éviter les conflits», raconte-t-elle.

Marie a su aussi faire accepter ses attentes à son conjoint: «Je suis plus indépendante que lors de mon premier mariage, alors nous avons tous les deux des activités de notre côté. Nous nous laissons respirer», confie-t-elle.

Au bout de huit ans de vie commune, la décision de convoler à nouveau s'est imposée naturellement: «Etant tous les deux divorcés, nous nous étions juré de ne plus nous remarier. Mais, la donne a changé et nous avons eu envie de fêter notre vie de couple et de nous protéger mutuellement si quelque chose arrivait à l'un de nous».

Un joli mariage qu'ils ont voulu «sans chichis» et qui a ravi tous leurs proches. « Mon expérience m'a rendu plus confiante en l'avenir. Alors, ce mariage, je suis persuadée qu'il va durer », conclut-elle.