Filière djihadiste: Une nouvelle interpellation en région lyonnaise

DJIHAD L'homme a été interpellé à Vaulx-en-Velin...

20 Minutes avec AFP

— 

L'opération a été menée par la DGSI.
L'opération a été menée par la DGSI. — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

Une personne, qui avait échappé au coup de filet de mardi et mercredi lancé dans la région lyonnaise contre plusieurs personnes soupçonnées notamment de participer au recrutement de jeunes femmes pour le jihad en Syrie, a été interpellée jeudi à Vaulx-en-Velin (Rhône), a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a «salué l'interpellation ce (jeudi) matin à Vaulx-en-Velin de l'individu activement recherché par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à la suite des premières interpellations de mardi et mercredi dans la région lyonnaise», selon un communiqué du ministère.

Un «individu particulièrement dangereux»

«Cet individu particulièrement dangereux a joué, en lien direct avec ceux interpellés les jours précédents, un rôle très actif dans le recrutement et le départ ces derniers mois vers la Syrie de plusieurs jeunes femmes», a précisé le ministre. «Armé, il a été neutralisé par les policiers de la DGSI et sera présenté au parquet antiterroriste de Paris, dans le cadre de l'enquête qu'il diligente», a-t-il ajouté.

Plusieurs personnes ont été interpellées mardi et mercredi dans la région lyonnaise (à Meyzieu et Vaulx-en-Velin), dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte en juillet par le parquet antiterroriste de Paris.

«Alors que l'Assemblée nationale vient d'adopter à l'unanimité, dans le consensus républicain le plus large, le projet de loi visant à renforcer la lutte contre le terrorisme», Cazeneuve, dans le communiqué, «félicite les services de renseignement pour leur professionnalisme et réaffirme son entière détermination à lutter implacablement contre tous ceux qui menacent nos libertés fondamentales».