Un réacteur nucléaire de Flamanville se met à l'arrêt sans raison

ENERGIE EDF tente de déterminer la raison de cet arrêt, assure «Ouest-France» qui révèle l'information ce dimanche...

Vincent Vantighem

— 

L'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), à l'arrêt depuis samedi soir à la suite d'un problème de réseau, a redémarré, a indiqué lundi la direction de la centrale d'EDF.
L'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), à l'arrêt depuis samedi soir à la suite d'un problème de réseau, a redémarré, a indiqué lundi la direction de la centrale d'EDF. — Charly Triballeau AFP

Il n'y a aucun impact sur l'environnement. Et aucune explication pour l'instant. EDF tente actuellement de déterminer pourquoi le réacteur N°2 de la centrale de Flamanville (Manche) s'est arrêté brusquement la nuit dernière, selon Ouest-France qui révèle l'information, ce dimanche.

«Les équipes techniques d'EDF sont mobilisées pour déterminer la cause de cet arrêt, et procéder aux opérations de redémarrage. Toutes les fonctions de sûreté sont assurées», indique le quotidien.

Un précédent arrêt à cause de la foudre

Les deux réacteurs se sont arrêtés automatiquement le 8 février dernier après que la foudre avait touché la ligne haute tension les raccordant au réseau. Le réacteur 2 avait pu être relancé dès le lendemain. Le réacteur 1 avait été plus durement touché et n'avait pu redémarrer que le 5 avril.