Paris: Le préfet de police agressé à Montmartre

POLICE Au pied de la butte, Bernard Boucault aurait récolté une gifle en tentant de mettre fin au trafic des tresseurs…

Fabrice Pouliquen

— 

Le préfet de police de Paris, Bernard Boucault, lors d'une conférence de presse, à Paris, le 16 mars 2014
Le préfet de police de Paris, Bernard Boucault, lors d'une conférence de presse, à Paris, le 16 mars 2014 — Francois Guillot AFP

Une gifle pour Bernard Boucault, le préfet de police de Paris, un coup de pied pour Jacques Meric, ancien conseiller «police» de Manuel Valls, et un coup de poing pour leur chauffeur. Voilà ce que le trio aurait récolté samedi dernier, lors d’un déplacement au Sacré-Cœur, révèle Le Point.

Au bas de la butte Montmartre, les trois hommes auraient tenté de mettre fin au manège des tresseurs, ces contrebandiers qui nouent des bracelets autour du poignet des promeneurs, lesquels doivent ensuite les «acheter».

«Les contrebandiers ont eu du répondant», note l’hebdomadaire qui a été contacté par des riverains du square Louise-Michel, témoins de la scène.