Les immanquables du jour: Le passé de Nemmouche, les sondages de Hollande et la rentrée de l'UMP

ACTU Les infos qu'il ne fallait pas rater ce dimanche 7 septembre...

David Blanchard

— 

François Hollande au sommet de l'Otan à Newport, au Royaume-Unis.
François Hollande au sommet de l'Otan à Newport, au Royaume-Unis. — Jon Super/AP/SIPA

«Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille» aimait à dire Jacques Chirac. Son successeur corrézien à l’Elysée ne démentira pas le proverbe. Thème de la journée: les sondages, toujours plus mauvais pour François Hollande. Voici le résumé de l’actualité de ce dimanche, vu par la rédaction de 20 Minutes.

L’article le plus lu: Révéler que Nemmouche était un geôlier est «irresponsable»

Medhi Nemmouche, le djihadiste auteur présumé de la tuerie du musée juif de Bruxelles, aurait gardé, mais surtout torturé nombre de prisonniers en Syrie, affirme Nicolas Hénin, journaliste au Point et ancien otage de groupes islamiques en Syrie, qui dit l’avoir reconnu. Des révélations jugées «irresponsables» par un autre ancien otage, Didier François, journaliste à Europe 1 interrogé par Libération. «Cela pose un véritable problème pour l’enquête en cours, pour les témoins et pour les otages restés là-bas», regrette-t-il.

L’article le plus partagé: 85 % des Français ne souhaitent pas que François Hollande se représente

Plus de 8 Français sur 10 (85 %) ne souhaitent pas que François Hollande soit candidat à la prochaine élection présidentielle, contre 15 % d’un avis contraire, selon un sondage Ifop publié ce dimanche par le JDD. Jamais aucun président de la Ve République ne s’est trouvé en aussi mauvaise posture à mi-mandat. Ce sont essentiellement les promesses non tenues qui font ainsi réagir les électeurs.

Les choix de la rédaction: Les ténors de l’UMP font leur rentrée

La Baule pour les uns, Nice pour les autres: l’UMP ne marche toujours pas en rang serré. Ce week-end, François Fillon et Alain Juppé, candidats déclarés à la primaire du parti, se sont rendus à La Baule. Les sarkozystes quant à eux s’étaient donné rendez-vous à Nice, mais seulement 300 sympathisants les ont accompagnés.

Pour Marine Le Pen, un sondage ne fait pas le printemps

Pour la première fois, un sondage Ifop donne Marine Le Pen gagnante face à François Hollande, avec 54 % des voix en cas de duel au second tour en 2017. Un score à prendre toutefois avec du recul, décrypte l’institut, tant elle conserve une mauvaise image dans la population, et reste largement devancée par les candidats de la droite classique en cas de duel FN-UMP.

L’article des régions: La folie Légo s’empare de Bordeaux

Le plus grand Légo store de France va s’ouvrir en Gironde, sur 700 m2, dans un an. Dans cette attente, une grande réunion de fans aura lieu fin novembre, avec des milliers d’amateurs de la célèbre brique danoise attendus. D’autres manifestations sont annoncées en cette rentrée dans la capitale du sud-ouest.