Effondrement de Rosny-sous-Bois: La justice privilégie la piste d'une explosion dans un appartement

ENQUÊTE L'hypothèse d'un accident lié aux travaux dans le quartier semble écartée...

20 Minutes avec AFP

— 

Photo de l'immeuble qui s'est effondré à Rosny-sous-Bois, le 31 août 2014.
Photo de l'immeuble qui s'est effondré à Rosny-sous-Bois, le 31 août 2014. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Les enquêteurs chargés de faire la lumière sur l'explosion qui a tué 8 personnes à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, privilégient la piste d'une déflagration à l'intérieur d'un appartement de l'immeuble de 4 étages qui a été volatilisé, a-t-on appris de source judiciaire jeudi.

>> A lire sur 20 Minutes: Faut-il avoir peur du gaz?

«L'hypothèse privilégiée est que la cause de l'explosion ne viendrait pas des travaux» qui avaient lieu «dans et autour du bâtiment», a indiqué cette source. Les enquêteurs la recherchent désormais plutôt «dans un appartement», a-t-elle ajouté.

Les pompiers ont saisi une chaudière à gaz

Une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires a été ouverte jeudi par le parquet de Bobigny. Ce dernier avait indiqué lundi que «l'origine de l'explosion serait située dans la partie basse de l'immeuble et due probablement au gaz».

Les policiers ont notamment saisi pendant le déblaiement des gravats, une chaudière à gaz qui «se trouvait dans un appartement situé au rez-de-chaussée», avaient indiqué de leur côté les pompiers.

Bilan meurtrier

L'hypothèse d'un accident lié aux travaux sur les réseaux souterrains qui étaient en cours à proximité de l'immeuble, semble donc, au moins pour l'instant, écartée.

L'explosion survenue dimanche, suivie de l'effondrement de l'immeuble, a fait 8 morts et 11 blessés. Ce bilan est le plus meurtrier depuis une dizaine d'années.