Le maire PS de Carpentras en garde à vue pour violences conjugales

FAITS DIVERS Francis Adolphe nie les accusations...

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls à Carpentras avec Francis Adolphe, le maire PS de la ville.
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls à Carpentras avec Francis Adolphe, le maire PS de la ville. — Boris Horvat AFP

Le maire PS de Carpentras (Vaucluse), Francis Adolphe, a été placé quelques heures en garde à vue mercredi pour violences conjugales, des accusations qu'il nie, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Le procureur de la République à Carpentras, Yves Badorc, a confirmé que Francis Adolphe était resté «quelques heures en garde à vue pour des faits de violences aggravées» sur son ancienne compagne.

«L'enquête se poursuit», a-t-il ajouté, se refusant à donner d'autres détails.

Affaire privée

«Il s'agit d'une affaire privée qui m'affecte profondément, et je tiens à réfuter catégoriquement l'accusation qui est portée contre moi», écrit jeudi Francis Adolphe, dans un communiqué.

«Si je n'étais pas maire, je ne serais pas victime d'un tel règlement de compte qui n'a qu'un seul but: me dénigrer et salir ma réputation», ajoute-t-il.

Francis Adolphe, âgé de 53 ans, est le maire socialiste de Carpentras depuis 2008.