Livre de Valérie Trierweiler: «Je veux voir s’il parle vraiment des "sans-dents"»

REPORTAGE La parution du livre Merci pour ce moment (Ed. Les Arènes), de Valérie Trierweiler, suscite la curiosité dans les librairies ce jeudi à Paris…

Adrien Chauvin

— 

Le nouveau livre de Valérie Trierweiler occupe déjà une bonne partie des librairies.
Le nouveau livre de Valérie Trierweiler occupe déjà une bonne partie des librairies. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

À peine déposé sur les étagères d’une grande librairie parisienne, Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler trouve preneur. Lors de la pause déjeuner ce jeudi, une dizaine de clients commencent à se marcher sur les pieds pour acquérir un exemplaire du livre. «Il est où? Ah il est là!! C’est où que je l’achète?», s’exclame une jeune étudiante avant d’être guidée vers les caisses par sa camarade de classe.

«Les citations étaient frappantes»

En moins de deux heures, le livre de Valérie Trierweiler n’occupe plus qu’une petite partie des gondoles, preuve de son succès. Deux types de lecteurs sont là. Les premiers, comme Valérie, directrice marketing, se mettent à l’écart pour le feuilleter: «Je ne vais pas l’acheter. Je ne cautionne pas ce genre de geste.» Elle en aurait presque contre l’ex-Première dame: «Elle ne se rend pas compte du mal qu’elle va faire aux Français, mais à elle aussi.»

À quelques pas d’elle, un jeune papa n’hésite pas lui non plus à sauter des lignes: «J’ai voulu le lire rapidement suite aux extraits publiés sur internet ou même à la télévision. Les citations étaient frappantes, je voulais voir si le livre était dans le même style.» Peu friand de «bouquins politiques», celui-ci l’inquiète: «Elle va causer du tort à François Hollande, mais elle va aussi fragiliser la situation de la France. Je trouve même ironique qu’elle sorte ce livre, car elle l’a soutenu durant sa campagne présidentielle et même bien avant.»

«Il pourrait devenir culte»

Les deuxièmes types de lecteurs ne prennent pas le temps de lire des extraits. Ils s’emparent du livre et partent directement faire la queue aux caisses. «Ce n’est pas pour moi, c’est pour ma femme!» affirme l’un d’entre eux. Méfiants, d’autres clients veulent savoir si tout cela est vrai: «Le livre ne donne pas de lui le président "normal" qu’on voyait à la télé pendant la campagne. J’ai écouté ce que la presse avait à dire, maintenant je vais me faire un avis personnel. Je veux voir s’il parle vraiment des "sans-dents" et dans quel contexte.»

Deux exemplaires dans les mains, un pour elle et l’autre pour son patron, une future lectrice avoue qu’elle voyait jusqu’à présent François Hollande comme «un homme droit et parfait». Elle aussi fait une exception: «Je n’aime pas la politique mais c’est un livre à découvrir. Compte tenu de l’actualité, c’est même un devoir pour moi de le lire. Je trouve dommage qu’on en parle comme s’il s’agissait d’un article de Closer ou de Voici. Il pourrait devenir culte.»

Tiré à 200.000 exemplaires, Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler est au top des ventes d’Amazon ou encore de la FNAC.