Bébé tué en Creuse: Une «marche blanche» en souvenir du petit Loan

FAITS DIVERS Son père a été mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration véhicule de gendarmerie.
Illustration véhicule de gendarmerie. — Vincent Wartner/20 Minutes

Une «marche blanche» sera organisée dimanche dans la Creuse en mémoire du petit Loan, âgé de quatre mois, tué sous les coups de son père, mis en examen et écroué, ainsi que la mère, et retrouvé enterré près d'un étang, a-t-on appris mercredi auprès de l'organisateur.

A l'initiative de Frédéric Bourlaud, un jeune père ému par la mort de Loan, cette «marche blanche» débutera à 15h sur la commune de Lavaveix-les-Mines (Creuse), où les parents avaient élu domicile il y a trois ans. En conseil municipal, le maire, Jean-Louis Fauconnet, a décidé de prendre un arrêté facilitant ce rassemblement.

Dans l'attente du rapport d'autopsie

L'avocat du père, qui a été mis en examen au Pôle criminel de Limoges (Haute-Vienne) pour «violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner» par la juge d'instruction Fabienne Courrèges, a indiqué mercredi attendre le rapport d'autopsie du bébé de quatre mois «qui n'a pas encore été communiqué». Le père a été mis en examen avec les «circonstances aggravantes» que ces «violences ont été commises sur mineur et par un ascendant ayant autorité».

Selon Me Guillaume Viennois, du Barreau de Guéret, qui n'a pas eu de nouvelles de son client depuis son placement en détention lundi hors de la région, le père est «un homme affecté, ce qui semble naturel compte tenu de ce qui lui est reproché».