Affaire Lee Zeitouni: Les deux Français impliqués dans l'accident renvoyés en correctionnelle

JUSTICE Après avoir tué dans un accident une jeune Israélienne, les deux Français ont regagné précipitemment l'Hexagone...

W.M. avec AFP

— 

Claude Khayat, le passager du véhicule qui avait fauché la jeune israélienne Lee Zeitouni, morte à Tel Aviv en 2011, a été mis en examen jeudi à Paris, deux jours après le conducteur, a-t-on appris de source judiciaire.
Claude Khayat, le passager du véhicule qui avait fauché la jeune israélienne Lee Zeitouni, morte à Tel Aviv en 2011, a été mis en examen jeudi à Paris, deux jours après le conducteur, a-t-on appris de source judiciaire. — Jack Guez AFP

Les deux Français impliqués dans l'accident qui a tué en 2011 à Tel Aviv une Israélienne ont été renvoyés devant le tribunal correctionnelle, a annoncé une source judiciaire.

L'affaire avait suscité une très vive émotion en Israël, après l'accident, où l'opinion publique réclamait l'extradition de Eric Robic et de son passager, Claude Khayat. Mais la France n'extrade pas ses ressortissants hors de l'Union européenne. L'indignation avait été d'autant plus forte que les chauffards avaient pris la fuite à bord de leur 4X4 après l'accident, le 16 septembre 2011, qui a coûté la vie à Lee Zeitouni, une professeur de gym de 25 ans.

Que justice soit faite

Tous deux avaient ensuite regagné précipitamment la France, déclenchant un tollé en Israël. Les deux hommes avaient reconnu avoir été à bord du véhicule..

En décembre 2011, Carla Bruni, l'épouse du président de l'époque, Nicolas Sarkozy, avait écrit à la famille de la jeune Israélienne pour lui assurer que la France faisait le maximum pour que justice soit faite. Le président lui-même avait évoqué l'affaire lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), en février 2012.