VIDEOS. Immeuble effondré à Rosny-sous-Bois: Où en est l’enquête?

FAITS DIVERS Un juge d'instruction va enquêter...

Thibaut Le Gal

— 

Un immeuble s'est effondré à Rosny-sous-Bois, le 31 août 20014.
Un immeuble s'est effondré à Rosny-sous-Bois, le 31 août 20014. — BERTRAND GUAY / AFP

Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) est en deuil après l’effondrement d’un immeuble d’habitations de quatre étages dimanche matin.

>> Diaporama: Dans les décombres. Les premières images de la catastrophe

Les proches des victimes se sont réunies ce lundi matin devant le gymnase Gabriel Thibault à quelques pas du lieu du drame pour une cérémonie de recueillement. Dans le même temps, les pompiers continuaient leurs recherches pour sortir les derniers corps. 20 Minutes fait le point sur les derniers éléments de l’enquête.

Combien de personnes sont mortes dans l’accident?

Les sauveteurs étaient à l’œuvre depuis dimanche pour retrouver les survivants. Ce lundi, les deux dernières victimes ont été sorties des décombres. Vers 9h30, le corps sans vie d’une femme octogénaire, qui habitait le premier étage de l’immeuble, a été retrouvé. Un huitième corps, celui de la dernière personne portée disparue, a été retrouvé dans l’après-midi par les secours. Il pourrait s’agir du gardien de l’immeuble. Le bilan du drame est donc de huit mort et onze blessés, soit le plus meurtrier depuis une dizaine d’années. Un bilan définitif, à en croire les pompiers, qui continuent toutefois leurs recherches pour s’assurer qu’il ne reste personne sous l’amas de débris.

A quoi est dû l’effondrement de l’immeuble?

Tous les voisins le confirment: une grande explosion a été entendue aux alentours de 7h30, dimanche. Un policier confiait dimanche à 20 Minutes avoir senti une odeur de gaz au moment de son arrivée sur le lieu de l’accident.

L’origine de cette explosion serait située «dans la partie basse de l’immeuble et due probablement au gaz» annonce lundi le parquet de Bobigny dans un communiqué. Un juge d’instruction du tribunal de grande instance de Bobigny va être désigné pour enquêter sur les circonstances de l’effondrement de l’immeuble, ajoute le parquet. L’information judiciaire devrait être ouverte en fin de semaine.

Que sait-on de l’immeuble?

L’immeuble serait une copropriété de 22 logements, indique-t-on à la mairie de Rosny-sous-Bois. «C’est un immeuble qui date d’après guerre, qui était en bon état. Ce n’était pas du tout un immeuble insalubre ni vétuste», ajoute un proche du maire. Une information qui coïncide avec le témoignage de certains voisins. Dimanche, le commandant Gabriel Plus, avait évoqué «des travaux de gaz et de ERDF (électricité) sur les lieux», sans pour autant établir un lien avec l’accident.


Rosny-sous-Bois: l’immeuble n’était pas insalubre par BFMTV

A la mairie, on évoque des travaux lancés il y a 15 jours par le Sedif (le Syndicat des eaux d’Ile-de-France), mais rien qui ne puisse éventuellement toucher une conduite de gaz. La société en charge du réseau de distribution du gaz GRDF a assuré «qu’aucune fuite n’avait été signalée précédemment» sur les lieux. Une source chez ERDF affirme pourtant au Parisien que sa société aurait fait appel à une entreprise sous traitante pour poser un câble électrique, nécessitant de «creuser un trou au sol». Joint par 20 Minutes, ERDF s’est refusé à tout commentaire.