A quoi sert la journée de prérentrée des profs?

EDUCATION Les enseignants la jugent «indispensable». «20 Minutes» explique pourquoi...  

Delphine Bancaud

— 

Reunion des pre rentree planning et attribution des classes. professeurs et enseignants d'une ecole elementaire de Toulouse.
Reunion des pre rentree planning et attribution des classes. professeurs et enseignants d'une ecole elementaire de Toulouse. — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Pour eux le farniente, c’est fini. Ce lundi, 839.700 enseignants vont reprendre le chemin de leurs établissements pour la journée de prérentrée. 20 minutes vous explique à quoi servent ces quelques heures sans les élèves.

Tisser du lien entre collègues

Pas facile de débarquer dans un nouvel établissement alors qu’on ne connaît personne. D’où l’intérêt d’avoir une journée pour accueillir les nouveaux arrivants avant d’attaquer la classe. «Pour les autres, c’est l’occasion de se raconter leurs vacances et de démarrer l’année du bon pied», explique William, professeur d’anglais dans l’académie de Versailles.

Se fédérer autour du chef d’établissement

Selon le ministère de l’Education, la journée de prérentrée des profs sert «à l’installation d’une culture commune basée sur le projet d’école ou d’établissement». C’est pour cela qu’elle démarre généralement par le discours du chef d’établissement. Ce qui ne manque pas de susciter l’ironie de certains profs, à l’instar de Mathieu, professeur de SVT à Marseille: «Souvent, les chefs d’établissement se gargarisent des bons résultats obtenus par leurs élèves au brevet et au bac. Ce sont des discours pleins de pétales de rose…». Mais c’est aussi l’occasion de rappeler les nouvelles mesures qui entrent en application à la rentrée, la composition des classes…

Gérer des problèmes logistiques

«Le jour J, on organise aussi matériellement la rentrée. Dans le premier degré par exemple, les professeurs des écoles préparent leur classe, réceptionnent de leurs fournitures, se répartissent les horaires de piscine, préparent des affichages dans la classe…», explique Joël Péhau, secrétaire national du SE Unsa. Les profs découvrent aussi leurs emplois du temps. «Dans le secondaire, les problèmes de planning se règlent souvent ce jour-là», indique AliceEissen, professeur de SVT et membre du Snalc. «On en profite aussi pour gérer de la paperasse: actualiser notre carte de cantine, obtenir une carte de photocopies…», ajoute-t-elle.

Organiser l’accueil des élèves

Les élèves de CE2 seront finalement plus nombreux que prévus à la rentrée? «Si c’est le cas, on réorganise les classes, en instaurant le double niveau dans certaines», indique Joël Péhau. Ce temps est également nécessaire pour parfaire l’accueil des élèves présentant des besoins particuliers (par exemple les élèves handicapés).

Lancer des projets pédagogiques

Dans le second degré, les enseignants d’une même discipline se réunissent pour parler des méthodes à adopter, des projets scolaires qu’ils vont mettre en place, des éventuels voyages scolaires qu’ils vont organiser… Une réunion entre les profs principaux a également lieu pour harmoniser les pratiques. «On pose les jalons pour l’année», résume Joël Péhau.