Manche: Retrouvée vivante après avoir dérivé 36 heures sur un paddle

SOCIETE Elle avait disparu dimanche soir à Morsalines (Basse-Normandie)…

Maud Pierron

— 

Capture d'écran de Fécamp (Haute-Normandie).
Capture d'écran de Fécamp (Haute-Normandie). — Capture d'écran Google map

Pour les sauveteurs en mer, il s’agit d’un sauvetage «miraculeux», rapporte Ouest-France. En effet, mardi après-midi, une jeune femme qui avait disparu depuis dimanche soir alors qu’elle était partie faire une sortie sur son paddle (longue planche avec une pagaie) a été retrouvée.

C’est sa famille qui, ne la voyant pas revenir, a donné l’alerte lundi matin. Un plan de recherche est activé par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (Cross). En vain. Finalement, Clémence Lapeyre a dérivé pendant 36 heures avant d’être retrouvée par un bateau de pêche au large de Fécamp, mardi vers 15 heures. D’après les sauveteurs en mer, elle a dû faire face à des creux de quatre mètres et des vents de 40 nœuds.

Elle a été retrouvée déshydratée et très fatiguée, puis conduite à l’hôpital. Originaire de Garches (Hauts-de-Seine), elle passait les vacances chez son oncle. Elle sera entendue par les enquêteurs pour établir la chronologie précise et les circonstances de son périple.