Été en France: Fêtes et concours les plus… insolites

INSOLITE Du lancer d’espadrille au cracher de bigorneau, en passant par le concours de la plus rapide mangeuse d’andouille, nos régions ont un certain talent…

Romain Lescurieux

— 

La fête de l'andouille et du cornichon à Bèze en Bourgogne.
La fête de l'andouille et du cornichon à Bèze en Bourgogne. — Capture d'écran 20 Minutes

Bon enfant. Chaque été, la France regorge de rendez-vous festifs et/ou sportifs où se mêlent guinguette, championnat et barbecue sur fond de vin blanc.

Que ce soit à Bèze en Bourgogne le 15 août avec son concours de la plus rapide mangeuse d’andouille (sans les mains!) ou le traditionnel lancer de charentaises le 14 juillet à Villarabout en Savoie, habitués, touristes ou amateurs y trouvent leur compte. Tour d’horizon des meilleurs spots. «Et vive la France, l’été en vacances», comme le chantent Les Musclés dans leur tube, Merguez Party.

Le concours de la plus rapide mangeuse d’andouilles enfarinées

Chaque 15 août, le village de Bèze en Côte-d’Or accueille la fête de l’andouille et du cornichon. Point d’orgue de ce rendez-vous, l’élection de la reine de l’andouille, soit celle qui mangera le plus rapidement possible 1 kilo et 200 grammes de tripes tassées dans un boyau. Mais pour corser l’épreuve, l’andouille est enfarinée et les concurrentes doivent garder les mains dans le dos. Organisée pour aider des enfants atteints de maladies orphelines, cette fête est également marquée par le concours de Madame XXXL (comprendre la femme plus imposante) et de Monsieur Brioche (même concept version masculine) et enfin l’élection du roi du cornichon.

Le concours du plus rapide mangeur de cornichon

Toujours à Bèze donc, ce concours (masculin uniquement) consiste à manger, le plus rapidement possible – une fois de plus – des cornichons dans leur bocal, grâce uniquement à un grand cure-dent et à une seule main. Bonus, le gagnant se voit arroser le gosier du vinaigre qui conservait les cucurbitacées. Il gagne aussi le droit à sa photo avec la reine de l’andouille. Voir le diaporama sur le site du Bien Public.

Le cracher de bigorneau

La 18e édition du championnat mondial du cracher de bigorneau s’est déroulée dimanche dernier à Sibiril dans le Finistère, rapporte Ouest France. Il y deux ans, pas moins de 2.500 personnes avaient assisté à la 16e édition de ce concours qui consiste tout simplement à expédier le gastéropode le plus loin possible juste avec la force de sa bouche. Record à battre: 11,04 mètres. A vous de jouer! Les conseils de Ouest-France ici.

Le lancer de charentaises

Au village de Villarabout, en Savoie, le concours de lancer de charentaises se déroule tous les 14 juillet. Initié par Jean-Luc Mège, il existe maintenant depuis dix ans, rapporte Le Dauphiné. Sur un tracé homologué et officiel de trois mètres de large, baptisé pour l’occasion le «charendrome», les adeptes et autres amateurs de la célèbre pantoufle doivent lancer une charentaise le plus loin possible. Et ce, uniquement avec un pied.

Le lancer de tong

A chaque région son soulier. A Hourtin, sur la côte aquitaine, c’est le lancer de tong qui réunit plusieurs centaines de personnes chaque année. Et c’est ce dimanche 10 août, qu’aura lieu la 12e édition de ce championnat du monde. Un sport bien local, désormais devenu «planétaire», mentionne Sud Ouest. Chaque équipe est composée d’un lanceur et d’un rattrapeur. Du pied gauche ou du pied droit, en cuir ou en caoutchouc, la tong est projetée le plus loin possible et doit réceptionner, les deux pieds au sol, rappelle le quotidien. Record à battre: 34,77 mètres.