Que risque un agent de sécurité d’Auchan pour avoir regardé un match de foot via une caméra de surveillance?

SOCIETE Il avait détourné les dispositifs de surveillance du magasin pour regarder le quart de finale France-Allemagne de la Coupe du monde…

Audrey Chauvet

— 

Un supermarché Auchan.
Un supermarché Auchan. — M.Libert / 20 Minutes/ Archives

Que faisiez-vous le 4 juillet dernier entre 18 et 20h? Comme bon nombre de Français, Christian Delaval était devant le quart de finale France-Allemagne de la Coupe du monde de football. Mais il était aussi en service en tant qu’agent de sécurité au supermarché Auchan de Châtellerault (Vienne) et pour regarder le match, il avait orienté une des caméras de surveillance en direction du grand écran qui retransmettait la rencontre pour les clients du magasin. Convoqué ce mardi par la direction, Christian Delaval va devoir s’expliquer sur son geste, qui pourrait lui valoir des sanctions.

Trois caméras «stratégiques»

Pour la direction du magasin, le fait d’avoir regardé le match constitue une faute professionnelle: «Il mettait en danger la sécurité du magasin, fait valoir François Pulido, directeur d’Auchan Châtellerault. Imaginez la situation s’il y avait eu un départ de feu ou une personne faisant un malaise!», explique-t-il à 20 Minutes. Le magasin est doté de 60 caméras de surveillance, selon la direction, dont 19 à l’intérieur du supermarché, et «trois sont stratégiques», précise François Pulido: «Ces trois caméras ont été mobilisées pour voir le match ou non utilisées.»

Le responsable direct de l’agent, coordinateur de l’équipe de sécurité, a couvert son subordonné et aurait même profité de l’écran dans le local de surveillance. Déjà convoqué par la direction fin juillet, il a été mis à pied pendant 10 jours. Christian Delaval, malgré une forte mobilisation de soutien de la part des employés du magasin, pourrait être sanctionné. «L’employeur devra prouver qu’il y a eu détournement d’une caméra et que cela présentait un risque», explique maître Sylvanie Ngawa, avocate en droit du travail au barreau de Paris. «S’il était seul sur son poste de travail et sur un lieu sensible, regarder le match de foot peut constituer une faute professionnelle.» Les sanctions pourraient alors aller du simple avertissement au licenciement pour faute.

La direction du magasin Auchan refuse de se prononcer sur les sanctions qui pourraient s’appliquer: «On ne peut pas parler de la procédure tant qu’elle est en cours», indique François Pulido.