Crash du vol d'Air Algérie: Les drapeaux français en berne pour trois jours de deuil national

CATASTROPHE Cinquante-quatre français sont morts dans la catastrophe aérienne...

N. Bg. avec AFP

— 

François Hollande à l'Elysée le 25 juillet 2014.
François Hollande à l'Elysée le 25 juillet 2014. — SEVGI/SIPA

Les drapeaux seront mis en berne à partir de lundi et pour trois jours en France sur tous les bâtiments publics en signe de deuil après le crash de l'avion d'Air Algérie au Mali, a-t-on appris samedi auprès de l'exécutif, confirmant une information de BFMTV.

Les drapeaux seront mis en berne en témoignage du deuil de la Nation, a-t-on précisé. Stricto sensu, il ne s'agira pas d'un deuil national, celui-ci devant être décidé en Conseil des ministres. Le crash de l'avion jeudi a fait 118 morts, dont 54 Français.

Les familles des victimes reçues par Hollande

L'annonce a été faite alors que des familles des 54 Français morts dans le crash de l'avion d'Air Algérie dans le désert malien sont arrivées samedi au Quai d'Orsay à Paris.

Arrivés discrètement en milieu d'après-midi, les proches des victimes françaises devaient s'entretenir avec le président Hollande et des membres du gouvernement, dont les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian.