De plus en plus de Français réservent leurs vacances par Internet

TOURISME Ils ne sont que 6% à opter pour les sites qui mettent en relation des particuliers afin de dénicher un logement…

M.B.

— 

L'an dernier, 42% des Français partis en vacances, soit 12,5 millions de personnes, ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur internet et payé en ligne alors qu'ils étaient 8% en 2003 et 31% en 2008, selon le baromètre Raffour Interactif publié mardi.
L'an dernier, 42% des Français partis en vacances, soit 12,5 millions de personnes, ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur internet et payé en ligne alors qu'ils étaient 8% en 2003 et 31% en 2008, selon le baromètre Raffour Interactif publié mardi. — Valery Hache afp.com

Les vacanciers sont de plus en plus nombreux à faire d’Internet leur allié. Selon le dernier baromètre de l’innovation BVA-20 Minutes-Syntec Numérique-01-BFM* publié jeudi, 61 % des Français ont déjà utilisé Internet pour réserver leurs vacances.

>> Internet, première agence de voyages du monde et royaume du système D

Une récente enquête menée par le cabinet spécialisé Raffour Interactif, évaluait à 62 %, la part des Français à avoir préparé leur séjour en ligne en 2013. C’est 20 points de plus que les résultats recueillis en 2011. «La pratique rentre dans les mœurs», constate Céline Bracq de BVA.

Dans le détail de l’enquête BVA, 28 % des sondés ont déjà réservé un séjour entier sur Internet, 15 % seulement le transport et 30 % uniquement l’hébergement.

Un clivage lié à l’âge

En dépit du recours de plus en plus massif à Internet, il reste une part importante (39 %) de Français qui s’en passent. «Le seul clivage réel dans la population demeure l’âge puisque, parmi les réfractaires, on retrouve la moitié des 65 ans et plus», note Céline Bracq.

Autre enseignement de notre sondage, 28 % des Français pour chercher une location de vacances utilisent les sites spécialisés, 13 % contactent directement les propriétaires, 8 % ont recours à des agences de voyages ou à leur site Internet, 7 % vont voir les offices de tourisme ou leur site et 6 % exploitent les sites qui mettent en relation des particuliers.

>> Que deviennent les agences de voyages?

«A l’époque où explosent les sites comme AirBnB, les Français ne semblent pas encore prêts à faire de l’échange de biens entre particuliers pour leurs vacances. Pour les sacro-saints congés des Français, avoir la garantie d’avoir une location assurée par un professionnel semble plus important que les points positifs de l’économie collaborative», note Bruno Vanryb, président du collège éditeurs de logiciels du Syntec Numérique.

Méthodologie :

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1.050 Français, représentatif de la population française âgée de 18 ans, recrutés par téléphone et interrogés par Internet* les 10 et 11 juillet 2014.