Hommage à Orly au petit Abdelrazak, mort au cours d'une colonie de vacances en Ariège

DISPARITION Les obsèques d’Abdelrazak auront lieu jeudi à Sétif (Algérie)...

20 Minutes avec AFP

— 

Hommage à Abelrazak mort d'une infection digestive aigue en colonie de vacances)  à la mosquée d'Orly le 16 juillet 2014. AFP PHOTO / BERTRAND GUAY
Hommage à Abelrazak mort d'une infection digestive aigue en colonie de vacances) à la mosquée d'Orly le 16 juillet 2014. AFP PHOTO / BERTRAND GUAY — AFP

Environ 200 personnes ont participé mercredi à la mosquée d’Orly (Val-de-Marne) à une prière mortuaire pour le petit Abdelrazak, 8 ans, mort d’une infection digestive aiguë au cours d’une colonie de vacances en Ariège, a constaté un journaliste de l’AFP.

La dépouille du jeune garçon, dans un cercueil de bois blanc, a été amenée vers 12h30 à l’intérieur de la mosquée où s’est déroulée une courte cérémonie, puis a été transportée quelques minutes plus tard dans un corbillard, suivie par des dizaines de personnes. Les obsèques d’Abdelrazak auront lieu jeudi à Sétif (Algérie), a fait savoir un membre de la famille, qui part en début de soirée pour l’Algérie.

Le petit Abdelrazak, venu de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) avec un groupe d’une quarantaine d’enfants, séjournait depuis deux jours dans une colonie de vacances à Ascou, à 1.500 m d’altitude, lorsqu’il a été pris de «diarrhées importantes» le 9 juillet. Transporté à l’hôpital, il était décédé quelques heures plus tard.

Trois autres enfants brièvement hospitalisés

L’enfant a succombé à une infection digestive aiguë, selon les premiers résultats de l’autopsie. Les autorités avaient évoqué dans un premier temps la piste de «l’ingestion d’une eau non potable» mais le ministère de la Santé a dit vendredi ne privilégier pour l’heure «aucune hypothèse».

Trois autres enfants du même groupe avaient été brièvement hospitalisés pour des troubles similaires. Plusieurs autres enfants venus des Yvelines s’étaient plaints également de maux de ventre sur le trajet du retour dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les résultats des analyses ce mercredi

Des prélèvements d’aliments servis aux enfants et d’eau du robinet du chalet, ont été envoyés pour analyse, respectivement dans des laboratoires de Lyon et Nancy. Les résultats doivent être révélés mercredi. Le père du garçon, Nacir Ghedir, a assuré mercredi à l’AFP n’avoir toujours pas été mis au courant des résultats. «On saura dans les prochaines heures», a-t-il dit.

La tante d’Abdelrazak, Farida Ghedir, a affirmé que la famille y attachait peu d’importance et qu’elle attendait surtout les résultats des analyses anatomo-pathologiques complémentaires, destinés à déterminer les causes de l’infection digestive, qui seront connus «dans deux ou trois semaines».

Le procureur de la République de Foix, Olivier Caracotch, qui a ordonné ces analyses, a affirmé mardi à l’AFP que ces résultats n’étaient pas attendus avant trois à quatre semaines. L’autopsie n’avait pas révélé «de vulnérabilité digestive particulière préexistante chez cet enfant».

La famille a porté plainte pour «homicide involontaire et non-assistance à personne en danger».