Mort d'un enfant dans l'Ariège: Sept autres enfants malades dans le train du retour

FAITS DIVERS Alors qu’un enfant de huit ans est mort sur place victime d’une infection digestive aiguë…

Vincent Vantighem

— 

Ascou, le 10 juillet 2014. Des enfants sont évacués du centre Saint-Bernard où ils étaient en colonie de vacances après la mort d'un enfant de huit ans.
Ascou, le 10 juillet 2014. Des enfants sont évacués du centre Saint-Bernard où ils étaient en colonie de vacances après la mort d'un enfant de huit ans. — RAYMOND ROIG / AFPA

Effet psychosomatique ou véritable épidémie? La radio RTL annonce, ce vendredi matin, que sept enfants rapatriés de leur colonie de vacances à Ascou (Ariège) ont été pris de vomissements et de nausées dans le train qui les ramenait à Paris, la nuit dernière.

«Les enfants allaient bien, ils étaient juste très fatigués»

Ces enfants étaient justement en colonie dans le centre Saint-Bernard d’Ascou (Ariège) où un enfant de huit ans est mort, victime d’une infection digestive aiguë qui pourrait être due à l’ingestion d’eau non potable.

>> Ariège: Ce que l’on sait de la mort de l’enfant

Selon Sophie Primas, la sénatrice-maire d'Aubergenville (Yvelines), d'où sont originaires les enfants, «un petit garçon a présenté des symptômes de vomissements», puis «quelques autres ont dit qu'ils avaient mal au ventre».«Il n'y avait aucun danger. Les enfants allaient bien, ils étaient juste très fatigués», a expliqué la maire à l'AFP.

«Par mesure de précaution», le train a été arrêté à Tours où les pompiers et le Samu ont examiné les enfants dans la gare et les ont placés sous observation pendant environ deux heures. Selon la SNCF, le train, immobilisé en gare de Tours à 22H45 jeudi soir, a pu repartir vers 1h10 vendredi pour arriver à Paris vers 2h15. Les enfants ont fini par rejoindre Aubergenville vers 3h30, en bus, sous escorte policière. Une cellule médico-psychologique avait été mise en place pendant l'attente des parents.

Des enfants hospitalisés dans le Finistère

Après le décès d’un enfant, dont les causes exactes de la mort ne sont toujours pas connues, tous les enfants en colonie dans ce centre dont l’eau a été contaminée par un coliforme ont été rapatriés dans leur ville d’origine.

Par ailleurs, neuf enfants qui étaient en colonie de vacances à Clohars-Carnoët, dans le Finistère, ont également dus être hospitalisés en urgence au CHU de Lorient. Il s'agit non pas d'une inoxication alimentaire mais «d'un syndrome aigu de gastro-entérite», a précisé le directeur de cabinet de la préfecture, et «ni la gestion de la colonie, ni le camping ne sont en cause». Quatre enfants doivent sortir en début d'après-midi tandis que cinq restent en observation mais sans que leur état de santé soit inquiétant.