Accident de Brétigny: La SNCF rappelle «sa responsabilité»

E.O.

— 

«La SNCF manifeste sa responsabilité dans cet accident». Guillaume Pépy, le président de la SNCF a réagi ce lundi après la publication du rapport d’expertise pointant un «déficit dans la qualité de la maintenance» et un «état de délabrement» sur le secteur de Brétigny, où un accident a causé la mort de sept personnes il y a un an. Le dirigeant avait déjà reconnu la responsabilité de son entreprise, rapidement après la catastrophe.

Guillaume Pépy a rappelé les «sept actions» du plan Vigirail, mises en place avec RFF (réseaux ferrés de France) après le drame (la 7e étant liée au boulonnage, a-t-il précisé):


«La priorité absolue est l’entretien et la modernisation du réseau», a continué le dirigeant, précisant que ce réseau était «sûr». S’agissant de la zone de Brétigny, la réduction de vitesse à 100 km/h restera en place jusqu’à la fin des opérations de maintenance, a-t-il précisé.