Cinq infos dans le rétro: Le 14 juillet ne sera pas reporté au 15, privés de Gay Pride, le Brésil a eu chaud... Petit rattrapage de l'actu du week-end

ACTU Vous n'avez pas vu le jour ce wee-end? Pas de panique, on vous résume l'essentiel de l'actu...

Julien Ménielle

— 

Les plus résolus des opposants au mariage homosexuel ne désarment pas, s'invitant au défilé du 14 juillet dimanche, près de deux mois après l'entrée en vigueur de la loi Taubira.
Les plus résolus des opposants au mariage homosexuel ne désarment pas, s'invitant au défilé du 14 juillet dimanche, près de deux mois après l'entrée en vigueur de la loi Taubira. — Miguel Medina AFP

Temps pourri ce week-end. Vous en avez profité pour rattraper votre sommeil en retard, vous avez filé sous des cieux plus hospitaliers ou vous n’avez tout simplement pas vu le jour? Pas grave, la rédaction de 20 Minutes vous a concocté un petit résumé de l’actu qu’il ne fallait pas manquer. Voici cinq infos dans le rétro du week-end.

1. Le 14 juillet ne sera pas reporté au 15

Vous savez quel jour c’est, la finale de la Coupe du monde de foot? Le 13 juillet. Et le 14 juillet, vous savez? Eh bien ça pourrait bien être le 15. En cas de participation des Bleus à la finale du Mondial, François Hollande compte bien assister au match. Mais comme il a lieu à 22h (heure de Paris), il devrait se prolonger après minuit, empêchant le chef de l’Etat de rentrer à temps pour le défilé du 14 au matin. Un report était donc à l’étude, selon Le Figaro.

L’info en plus: Eva Joly et Xavier Cantat like this. Mais François Hollande a démenti en personne lors de son passage au «Grand Journal».

2. Le Brésil s’est fait peur

De toute façon, avant d’aller en finale, les Bleus ont du pain sur la planche. Lundi déjà, avec une 8ème de finale contre le Nigeria, puis en quart, avant d’espérer retrouver en demi-finale le vainqueur de Brésil-Colombie. Le pays hôte a réussi à se qualifier contre le Chili, mais a dû batailler jusqu’au bout des prolongations et de la séance de tirs au but.

L’info en plus: Prochaine frayeur en vue pour la Seleção, avec ce match en quart contre l’ogre colombien et son génie monégasque James Rodriguez. Sans Neymar, blessé?

3. Privés de Gay Pride

Ce week-end, c’était la marche des fiertés (c’est comme ça qu’il faut dire). Mais pas pour tout le monde. Si lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres ont bien défilé dans Paris, Istanbul, Tel-Aviv voire Belgrade après 3 ans d’interdiction, dans certains pays la manifestation reste interdite, comme en Russie. Et dans 38 pays sur les 54 que compte le continent africain, c’est l’homosexualité qui est purement et simplement pénalisée.

L’info en plus: Au Soudan, en Mauritanie, en Somalie et dans le nord du Nigeria, être homosexuel est passible de la peine de mort.

4. Les intermittents luttent seuls

Les intermittents du spectacle protestent depuis plusieurs jours contre la nouvelle convention d’assurance-chômage, qui durcit leurs conditions d’indemnisation. Un mouvement qui ne rencontre pas la sympathie des Français, puisqu’ils sont 55 % à s’y déclarer opposés, selon un sondage Harris Interactive réalisé pour Le Parisien/Aujourd’hui en France. Les plus véhéments sont les hommes de plus de 65 ans aux revenus élevés.

L’info en plus: Si 55 % des Français sont contre le mouvement des intermittents, seuls 33 % d’entre eux connaissent leurs revendications.

5. Le ramadan, c’est parti

C’est l’un des cinq piliers de l’Islam, et il se dresse dès ce dimanche devant les quelque 3,5 à 5 millions de musulmans présents en France. Jusqu’au 27 juillet environ, ils devront s’abstenir de manger, de boire, de fumer, ou encore d’avoir des relations sexuelles, de l’aube au coucher du soleil. Nos conseils pour jeûner sans danger sont ici.

L’info en plus: Cinq joueurs de l’équipe de France sélectionnés pour la Coupe du monde sont concernés: Karim Benzema, Mamadou Sakho, Paul Pogba, Moussa Sissoko et Bacary Sagna, d’après ce dernier, qui a indiqué qu’il ne respecterait pas le jeûne, comme l’Islam l’y autorise à condition de récupérer tous les jours non jeûnés avant le prochain ramadan.