Pour partir en vacances, les Français privilégient le système D

EVASION Et notamment, les séjours chez leurs proches...

20 Minutes avec AFP

— 

Une vacancière. Illustration
Une vacancière. Illustration — Charly Triballeau AFP

Un peu plus de la moitié des Français prévoient de partir cet été, mais de moins en moins longtemps et de moins en moins loin. La plupart resteront en France, si possible chez des proches, et certains ne décideront qu'en toute dernière minute s'ils s'offrent une escapade.

Plus d’un Français sur deux

60% des Français comptent partir cet été, selon une étude de l'institut CSA pour RTL, 58% selon une étude de Panel on the Web pour le site Easyvoyage.com. Et un tiers des vacanciers se décidera au tout dernier moment. Selon le cabinet Protourisme, 55% des Français, soit 35,6 millions de personnes, envisagent de prendre des congés cet été, entre les mois de juin et septembre. Ils étaient 52% en 2013.

Une à deux semaines

D'après les premières tendances, les partants prévoient une à deux semaines de vacances, soit une moyenne de neuf à douze jours par famille, durée relativement stable par rapport à l'an dernier, selon Easyvoyage.com. Le spécialiste du tourisme social VVF indique enregistrer «moins de réservations sur deux semaines».

Même en camping, «la durée se raccourcit progressivement», note Guylhem Féraud, le président de la fédération de l'hôtellerie de plein air (FNHPA). «On a perdu 7 à 9 jours de vacances sur dix ans». Les habitués privilégient le standing habituel mais limitent la longueur du séjour. Chez les riches aussi: «Quand on rogne, c'est sur la durée, pas sur la qualité», affirme Corinne Louison, la DG de Directours, voyagiste spécialisé dans «le luxe à prix doux».

Un budget de 775 euros

Selon CSA, le budget sera en moyenne de 775 euros pour une famille de 4 personnes, contre 763 euros l'an passéSelon un sondage pour Easyvoyage.com, il sera d'environ 900 euros par semaine pour 2 adultes et 2 enfants.

Pour Protourisme, le budget moyen en hébergement marchand est de 1.550 euros par foyer pour une durée moyenne de 10 jours. Quelque 46% des Français ont un budget inférieur à 1.000 euros par foyer pour leur séjour en vacances, selon le cabinet qui assure que le budget 2014 est en légère hausse (6,5%) par rapport à l'année passée. Pour 36% de ceux qui partiront, le budget sera réduit par rapport à l'an dernier, selon une étude de l'institut Ipsos pour CPoR Devises.

En général, le budget est calculé et fixé à l'avance et on s'y tient, notent les professionnels. Et on refuse de s'endetter pour les vacances : seuls 23% des partants prennent un crédit pour les financer, selon Expedia.fr, et 68% ont épargné entre un et six mois pour les financer.

Chez les proches

L'idéal ce sont les amis dans le midi et la tante en Bretagne, dans un esprit de famille. Un Français sur quatre «rêve de se faire inviter» selon l'étude Ipsos, et un quart choisit de partager les frais avec une location à plusieurs. Les campings attirent toujours énormément. Chez VVF, on observe que moins de prestations annexes sont réservées, et par rapport à l'an dernier, davantage de locations moins chères.

Surtout en France

Si les Français choisissent surtout la France pour leurs escapades estivales, les professionnels soulignent aussi le retour de la Grèce, y compris continentale, qu'ils qualifient de «star de l'été», et progressivement de la Tunisie.