VIDEO. Mondial 2014: La fête troublée par des incidents après la qualification de l'Algérie

INCIDENTS 74 personnes ont été interpellées, dont 22 dans le Nord...

C.B.

— 

Le joueur de l'Algérie Islam Slimani, le 25 juin 2014, contre la Russie.
Le joueur de l'Algérie Islam Slimani, le 25 juin 2014, contre la Russie. — KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Une victoire historique… Et une nuit de fête en France. La communauté algérienne a célébré la qualification des Fennecs en huitièmes de finale de la Coupe du Monde, mais la soirée a été émaillée d’incidents dans le Nord, à Lyon ou encore à Marseille.

Au total, 74 personnes ont été interpellées, dont 22 dans le Nord. Plus précisément, onze personnes ont été interpellées à Lille pour des vols avec effraction et violence, et onze à Roubaix pour des attroupements et des dégradations de mobilier urbain, selon un décompte de la préfecture du Nord. Quelques vitrines de magasins ont été dégradées à Roubaix, dans l'agglomération lilloise. «La nuit a été agitée et parfois tendue» jusqu'à 3h du matin à Maubeuge et jusqu'à 4h à Lille, a précisé la préfecture.

Par ailleurs, 28 départs de feu de voitures ont été recensés, dont 12 à Roubaix, 7 à Maubeuge, 2 à Valenciennes, 4 à Lille et 3 à Tourcoing. Certains s'en sont également pris à des poubelles. Vingt feux ont été comptabilisés.

Jets de bouteilles, poubelles et voitures incendiées

A Marseille, «parmi les milliers de personnes venues faire la fête, quelques individus ont harcelé les forces de l'ordre entre le Vieux-Port (quai de la Fraternité) et Belsunce, entre 2 et 3 heures du matin», rapporte La Provence. Des poubelles ont également été incendiées et des bouteilles, jetées. Les forces de l’ordre ont dû répliquer à l'aide de gaz lacrymogènes et six personnes ont été interpellées.

 

A Lyon, les supporters sont également venus en nombre dans le centre de la ville pour fêter la victoire. Quelques individus y ont aussi gâché la fête. Malgré le dispositif renforcé, «une trentaine de véhicules et plusieurs dizaines de poubelles ont été incendiés dans l'agglomération», note Le Progrès. Trois à quatre personnes ont été interpellées.