Lyon: Non, les supporters algériens n'ont pas incendié d'église

SOCIÉTÉ Une rumeur a circulé sur Internet après la victoire de l’Algérie sur la Corée du Sud…

Journaliste afp

— 

Un utilisateur de Twitter lance la rumeur d'une église incendiée à Lyon.
Un utilisateur de Twitter lance la rumeur d'une église incendiée à Lyon. — Twitter

L'annonce a mis en ébullition les réseaux sociaux dimanche soir. Après la victoire de l’Algérie sur la Corée du Sud (4-2) en Coupe du monde, un tweet raconte que des supporters des Fennecs auraient incendié une église dans le quartier de la Duchère, à Lyon. Que s’est-il vraiment passé?

A l'origine, un tweet d'un militant du Mouvement identitaire?

La rumeur aurait été lancée sur Twitter dimanche soir à 22h47, quelques minutes après la victoire de l’Algérie par Maxime Martin, «Français de souche» et «militant pour le Mouvement Identitaire» selon sa biographie.

Une église cible de pyromanes en… 2006

Pourtant, aucune église n’a été incendiée dimanche soir à la Duchère. Comme le précisent les services de police du Rhône, contactés par L’Express, il s’agissait d’une fausse information. Avant d'ajouter que des incidents ont néanmoins eu lieu «dans la soirée, dans l’agglomération lyonnaise».

Une église de la Duchère a bien été la cible de pyromanes, mais en novembre 2006, sur le bâtiment de Notre-Dame-de-la-Sauvegarde, comme le précise un article publié sur 20Minutes.fr.

Un message rapidement relayé sur les réseaux sociaux

L'histoire aurait pu en rester là, si le tweet de Maxime Martin n’avait pas été rapidement relayé sur les réseaux sociaux par des comptes très suivis comme celui de Fabrice Robert (5.644 abonnés), président du Bloc identitaire ou de Paul Dru (2.184 abonnés), étudiant qui se définit comme «sympathisant #FN».

 

L’un des comptes stars du Twitter francophone, @LesNews, s’est lui aussi fait avoir en partageant à ses 288.000 abonnés l’information, ce qui n’a pas manqué d’amplifier le buzz et l’indignation des internautes.

 


D’autres, irrités par la viralité du tweet, ont affiché leur agacement.

 

Ce lundi, et même si plusieurs internautes, dont Paul Robert, sont revenus sur leurs propos, la rumeur d'une église incendiée à Lyon par des supporters de l'Algérie continue de circuler sur le Web. Un phénomène qui ne manque pas de faire réagir avec ironie un internaute lyonnais.