VIDEO. Les politiques critiquent les cheminots grévistes

GREVE En ce sixième jour de grève et premier jour des épreuves du baccalauréat, «le bac, c’est sacré», clame Luc Chatel...

O.G.

— 

Luc Chatel, le 25 janvier 2014, lors du Conseil national de l'UMP à Paris.
Luc Chatel, le 25 janvier 2014, lors du Conseil national de l'UMP à Paris. — WITT/SIPA

«SIx jours, c'est trop long». Ce n'est pas un voyageur excédé par les retards et autres trains supprimés mais le Premier ministre qui l'assure ce matin à la radio. «Des avancées ont été obtenues par l’Unsa et la CFDT», assure Manuel Valls sur France info.

«Le gouvernement n’est pas président de la SNCF», renchérit Frédéric Cuvillier, ministre des Transports sur France Inter qui critique «des revendications qui n’ont plus rien à voir avec le débat.» «Le bac, c’est sacré, c’est un symbole», rappelle Luc Chatel, secrétaire général intérimaire de l'UMP. Retour en zapping vidéo sur les diverses réactions des politiques à la grève qui dure depuis six jours.

Zapping réalisé par Thomas Lemoine.