6 juin 44: L'heure du 70e anniversaire approche en Normandie avant l'arrivée de 19 chefs d'Etat

CELEBRATIONS 19 chefs d'Etat sont attendus en Normandie pour l'occasion...

20 Minutes avec AFP

— 

Dans le cimetière américain de Colleville-sur-Mer où reposent les soldats américain tombés en 1944 lors du Débarquement sur les plages de Normandie.
Dans le cimetière américain de Colleville-sur-Mer où reposent les soldats américain tombés en 1944 lors du Débarquement sur les plages de Normandie. — Andrew Drysdale / Rex F/REX/SIPA

Tribunes géantes sur la plage de Ouistreham (Calvados), maisons pavoisées aux couleurs alliées et européennes et déjà plusieurs fêtes en présence de vétérans: l'heure du 70e anniversaire du débarquement approche en Normandie où 19 chefs de l'Etat et de gouvernement sont attendus vendredi.

«Nous devons apprendre à pardonner. Ne laissons pas cela se reproduire», a lancé mardi Herbert Levy, un vétéran américain de 88 ans devant 2.500 à 3.000 lycéens qui l'ont applaudi avec enthousiasme au Zénith de Caen, avant d'allumer leurs briquets et d'accompagner les artistes qui interprétaient «Imagine», la chanson de John Lennon, sur scène.

Les jeunes, quelques Américains et des bas-normands, ont accueilli comme des rock-stars les cinq vétérans montés sur les planches, après la diffusion d'un film constitué de 70 témoignages de 1944 recueillis par les lycéens en France et à l'étranger ces derniers mois.

Près de 1.800 vétérans attendus

Un projet caractéristique de ce 70e anniversaire qui risque d'être le dernier avec des vétérans et a donc été plus que jamais axé sur la transmission de la mémoire.

Près de 1.800 vétérans, pour la plupart âgés de plus de 90 ans, sont attendus au total.

Une centaine d'agents municipaux s'y activaient encore mardi pour préparer l'arrivée de 19 chefs d'Etat et de gouvernement, parmi lesquels, outre François Hollande, les présidents Barack Obama et Vladimir Poutine, la reine Elizabeth II d'Angleterre et cinq autres têtes couronnées, ainsi que la chancelière allemande Angela Merkel.

Cent-trente mille hommes ont débarqué en Normandie le 6 juin 1944. Fin juillet, les alliés seront 1,5 million. La bataille de Normandie a fait 37.000 tués côté alliés, de 50.000 à 60.000 côté allemand.