Filières djihadistes: Un jeune Français placé en détention en Belgique

TERRORISME L'affaire n'a «aucun lien» avec la tuerie du musée juif...

W.M. avec AFP

— 

Illustration de la police belge.
Illustration de la police belge. — G. GOBET/AFP PHOTO

Un jeune Français soupçonné d'être lié à des filières de recrutement djihadiste et arrêté à la demande de la France, a été placé mardi en détention en Belgique dans l'attente de son extradition, a indiqué le parquet fédéral de Belgique.

L'homme, Cédric Vuillemin, 23 ans, «a été privé de liberté en vue de son extradition en France», a affirmé le porte-parole du parquet, Eric Van der Sypt.

Pas de lien avec Nemmouche

L'affaire pour laquelle il a été arrêté «n'a aucun lien» avec la tuerie du musée juif, dont l'auteur présumé, le Français au profil djihadiste Mehdi Nemmouche, a été arrêté vendredi à Marseille.

Cédric Vuillemin a été arrêté lundi à Schaerbeek, une commune déshéritée de la périphérie de Bruxelles, à la «suite d'un mandat d'arrêt européen» émis par la France, a précisé Eric Van der Sypt.

Coopération européenne

Dans le sillage de l'affaire du musée juif de Bruxelles, les autorités françaises et belges se sont engagées à renforcer encore la lutte contre les filières qui recrutent des Européens pour en faire des candidats au djihad, notamment en Syrie où était passé Mehdi Nemmouche.

Les autorités françaises ont aussi arrêté lundi quatre autres hommes soupçonnés d'être liés à ces filières de recrutement, dans le sud de la France.