«Bien entendu» qu'il y a en France d'autres terroristes potentiels comme Merah, assure Valls

TERRORISME Le Premier ministre affirme que la France n'avait «jamais été confrontée à un tel défi»...

20 Minutes avec AFP

— 

Manuel Valls à la sortie de l'isoloir dans un bureau de vote le 25 mai 2014 à Evry
Manuel Valls à la sortie de l'isoloir dans un bureau de vote le 25 mai 2014 à Evry — Thomas Samson AFP

Le Premier ministre, Manuel Valls, a estimé mardi qu'il y avait en France, «bien entendu», des terroristes potentiels à l'image de Mohamed Merah, dans un entretien à RMC/BFMTV.

«Mais bien entendu», a répliqué Manuel Valls à la question de savoir si existaient en France des terroristes potentiels comparables à Mohamed Merah, auteur de tueries en 2012 à Toulouse et Montauban, et dont le profil est comparé à celui de l'assassin présumé du musée juif de Bruxelles, Mehdi Mennouche.

Le chef du gouvernement a estimé que l'Etat n'avait «jamais été confronté à un tel défi» en évoquant 800 Français ou citoyens résidant en France, et liés à la guerre en Syrie.