Plan canicule: Déclenchement du premier échelon de veille ce dimanche

CHALEUR Etant donné qu'«aucun épisode majeur de canicule n'ait été constaté depuis plusieurs années», il s'agit simplement de se tenir prêt, selon le communiqué du gouvernement...

N.Bg. avec AFP

— 

Coup de chaud à Lille en juillet 2013.
Coup de chaud à Lille en juillet 2013. — BAZIZ CHIBANE/SIPA

Le premier échelon du Plan national canicule (PNC), le niveau de veille saisonnière, sera déclenché dimanche et restera en vigueur, comme chaque année, jusqu'au 31 août, annoncent dans un communiqué conjoint le ministère de la Santé et l'Institut de veille sanitaire (InVS).

>> A (re)lire: 5 fausses bonnes idées contre la canicule

«A l'occasion du déclenchement du niveau 1 - veille saisonnière, et bien qu'aucun épisode majeur de canicule n'ait été constaté depuis plusieurs années, il est donc important que chacun se prépare avant l'été à la survenue d'un éventuel épisode de canicule, reste mobilisé et fasse preuve de solidarité au sein du cercle familial comme en dehors», est-il dit dans le communiqué.

Quatre niveaux au total

Le niveau 1 du plan - qui en compte quatre - correspond notamment à la mise en oeuvre du système d'alerte canicule et santé (SACS). Il repose sur l'évaluation des risques météorologiques par Météo-France et des risques sanitaires par l'InVS. Il prévoit aussi la diffusion de documents d'information à destination notamment du grand public, des professionnels et des établissements de santé, des collectivités locales et des associations.

Les autorités sanitaires rappellent aux personnes fragiles (personnes âgées, malades ou dépendantes) qu'elles doivent maintenir leur logement frais, boire régulièrement de l'eau, se rafraîchir et se mouiller le corps plusieurs fois par jour, éviter de sortir aux heures les plus chaudes et donner régulièrement des nouvelles aux proches.

Le numéro vert du ministère de la santé, le 0 800 06 66 66 sera accessible à partir du 21 juin, «sauf prévisions saisonnières nécessitant une ouverture préalable», est-il ajouté dans le communiqué.