La réforme du permis de conduire présentée avant la fin du mois de juin?

CONDUITE Mardi 27 mai, les exploitants d'auto-écoles s'insurgaient contre des délais d'attente entre deux présentations...

R.L.

— 

Un véhicule d'auto-école à Paris
Un véhicule d'auto-école à Paris — Loïc Venance AFP

Vers une sortie de crise? Au lendemain de l’opération escargot menée mardi matin par des patrons d’auto-écoles de Seine-Saint-Denis, on apprend que la réforme du permis, promise par François Hollande le 6 mai, verra le jour d’ici un petit mois. En effet, selon les informations du Parisien, cette réforme sera présentée «avant la fin juin», avec une préoccupation centrale: réduire les délais d’attente entre deux présentations.

Mardi, les exploitants d’auto-écoles s’insurgeaient contre ces délais de deux mois en moyenne, jugés trop longs, pour l’enregistrement en préfecture des dossiers de permis de conduire et réclamaient une augmentation du nombre d’inspecteurs qu’ils estiment insuffisant.

Le gouvernement renonce à rétablir le droit d’examen

Et cette réforme du permis ne devrait rien coûter de plus. Toujours selon les informations du Parisien, le gouvernement a ainsi renoncé à rétablir le droit d’examen qui avait été supprimé en septembre 1998.

Faire payer des droits de 35 à 40 euros, pour financer le recrutement d’inspecteurs du permis de conduire, c’était l’une des pistes qui avait été avancée fin avril par un rapport d’experts remis à Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur. Elle est finalement abandonnée.

Le gouvernement devrait aussi annoncer dans quelques semaines le fait que les inspecteurs seront déchargés du suivi du passage du code. Cette mission absorbe actuellement 5% de leur temps, rappelle le Parisien. Elle devrait être déléguée à d’autres agents assermentés. Ce qui permettra de débloquer rapidement l’équivalent de 80 inspecteurs pour les examens pratiques de conduite.

>> Vous avez choisi de passer votre permis de conduire à l'étranger plutôt qu'en France? Pourquoi? Témoignez dans les commentaires ou via contribution@20minutes.fr