Enquête sur l'arbitrage Tapie: Reprise de garde à vue pour Claude Guéant

ENQUETE L'ancien secrétaire général de l'Elysée est entendu depuis lundi par la brigade financière...

avec AFP

— 

Claude Guéant le 29 janvier 2014 à Paris
Claude Guéant le 29 janvier 2014 à Paris — Fred Dufour AFP

La garde à vue de l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant dans l'enquête sur l'arbitrage controversé dont a bénéficié Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit Lyonnais, entamée lundi, a repris mercredi matin, a indiqué à l'AFP son avocat. «La garde à vue qui avait été suspendue mardi à 21h a repris ce matin à 8h30», a dit Me Philippe Bouchez El Ghozi.

>> Notre éclairage: Pourquoi Guéant est le personnage principal de l'affaire

L'ancien secrétaire général de l'Elysée, bras droit de Nicolas Sarkozy dans sa conquête du pouvoir comme dans son exercice, est entendu depuis lundi matin dans les locaux de la brigade financière à Paris. Sa garde à vue avait déjà été levée lundi soir avant de reprendre le lendemain à 8h30.

Les enquêteurs de la brigade financière de la PJ parisienne devaient interroger leur ancien patron à l'Intérieur sur son rôle dans la décision de recourir à l'arbitrage, dans celle de ne pas contester la sentence, et dans la fiscalité jugée avantageuse appliquée à l'indemnité de plus de 400 millions d'euros octroyée en 2008 à Bernard Tapie.