Patrick de Carolis aurait reçu de l’argent de Bygmalion

AFFAIRE L’ex-PDG de France Télévisions est déjà mis en examen pour «favoritisme» dans le dossier Bygmalion…

E.O.

— 

Patrick de Carolis, le 6 mars 2010 à Paris
Patrick de Carolis, le 6 mars 2010 à Paris — L. BONAVENTURE /AFP

Le dossier Bygmalion connaît plusieurs ramifications. Alors que l’affaire a poussé Jean-François Copé à démissionner de la présidence de l’UMP ce mardi, Patrick de Carolis pourrait également voir son nom associé à la société de communication.

Selon le site du magazine Le Point, l’ex-PDG de France Télévisions aurait reçu un peu plus de 120.000 euros de Bygmalion, après que la société a remporté plusieurs contrats du groupe de service public.

1,2 million d’euros d’argent public

Or Bastien Millot, un des fondateurs de Bygmalion, était aussi le bras droit de Patrick de Carolis à France Télévisions, qui lui a accordé un congé sabbatique en 2008 pour monter sa start-up. De 2008 à 2012, Bygmalion a touché 1,2 million d’euros d’argent public et ce pour des «prestations à l’intitulé on ne peut plus flou», selon Le Point.

Patrick de Carolis a nié devant les enquêteurs avoir touché de l’argent en échange, assurant n’avoir pas eu connaissance de ces contrats. Mais d’après l’hebdomadaire, sa société Patrick de Carolis Consulting et Participations apparaît bien comme bénéficiaire de plusieurs chèques.

L’ancien dirigeant de France Télévisions a déjà été mis en examen en avril pour «favoritisme» pour ces contrats passés avec Bygmalion.