Affaire Andrew Geddes: Une quatrième jeune fille porte plainte pour viol

SOCIÉTÉ Lorsque l'entraîneur de tennis exerçait à Sarcelles (Val-d'Oise)...

M.P. avec AFP

— 

Capture d'écran TF1.
Capture d'écran TF1. — 20 Minutes

Et une quatrième accusation... Une nouvelle jeune fille, âgée de 18 ans, a porté plainte contre Andrew Geddes, l'entraîneur de tennis mis en examen pour des viols répétés entre 1999 et 2005 sur trois joueuses mineures du club de Sarcelles, en banlieue parisienne, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Nanterre. «Une jeune fille qui a eu une relation avec Andrew Geddes de ses 17 à 18 ans vient de porter plainte pour viol», a déclaré à l'AFP le parquet, confirmant une information de RTL.

>> Lire le portrait d'Andrew Geddes par ici

«Il semble que son profil soit différent des trois autres victimes présumées qui ont insisté sur le fait que les relations étaient non consenties. Dans le cas de la quatrième plainte, la relation pouvait apparaître comme consentie dans un premier temps», a souligné le parquet.

Il a reconnu des violences physiques et psychologiques

Lors de sa première audition, la jeune fille avait en effet affirmé aux enquêteurs avoir vécu une histoire d'amour avec Andrew Geddes et « démenti tout geste déplacé. Elle a révisé depuis son témoignage », a expliqué une source proche de l'enquête. Andrew Geddes a été mis en examen le 7 mai pour «viols et agressions sexuelles» sur trois de ses anciennes élèves, âgées de 12 à 17 ans au moments des faits.

Les agressions se sont déroulées notamment à Paris, à La Baule (Loire-Atlantique), dans les Hauts-de-Seine et le Val-d'Oise, tantôt au domicile de l'entraîneur, dans sa voiture, dans les locaux du club de Sarcelles où il a travaillé entre 1998 et 2007, tantôt lors de déplacements pour des matchs et des tournois.

L'homme, père de deux enfants, a admis lors de sa garde à vue un viol dans un cas particulier, évoquant pour le reste des relations consenties même si elles n'étaient « pas normales ». Il a également reconnu avoir exercé des violences physiques et psychologiques sur les adolescentes.