Arbitrage Tapie: Reprise de la garde à vue de Claude Guéant

AFFAIRE L'ancien secrétaire général de l'Elysée, bras droit de Nicolas Sarkozy dans sa conquête du pouvoir comme dans son exercice, a été entendu lundi toute la journée...

R.L. avec AFP

— 

Claude Guéant est entendu le 26 mai 2014 dans le cadre de l'affaire de l'arbitrage controversé ayant profité à Bernard Tapie.
Claude Guéant est entendu le 26 mai 2014 dans le cadre de l'affaire de l'arbitrage controversé ayant profité à Bernard Tapie. — BORIS HORVAT BERTRAND GUAY / AFP

La garde à vue de l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant dans l'enquête sur l'arbitrage controversé dont a bénéficié Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit Lyonnais a repris mardi matin, après avoir été interrompue lundi soir, a indiqué à l'AFP une source policière.

Entendu lundi toute la journée

L'ancien secrétaire général de l'Elysée, bras droit de Nicolas Sarkozy dans sa conquête du pouvoir comme dans son exercice, a été entendu lundi toute la journée dans les locaux de la brigade financière à Paris.

Les enquêteurs de la brigade financière de la PJ parisienne interrogent leur ancien patron à l'Intérieur sur son rôle dans la décision de recourir à l'arbitrage, dans celle de ne pas contester la sentence, et dans la fiscalité jugée avantageuse appliquée à l'indemnité de plus de 400 millions d'euros octroyée en 2008 à Bernard Tapie.