Paris: Trois policiers mis en examen pour violences aggravées

FAITS DIVERS Ils ont été placés sous contrôle judiciaire...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration: police, un policier français en 2014.
Illustration: police, un policier français en 2014. — PATRICK KOVARIK / AFP

Nouvelles affaire dans la police parisienne. Trois policiers ont été mis en examen pour «violences aggravées et insultes raciales» suite à l'agression de plusieurs vendeurs à la sauvette à Paris, a-t-on appris mardi de source policière, confirmant une information d'i-Télé. «Un brigadier, un adjoint de sécurité et un policier stagiaire ont été mis en examen samedi par un juge d'instruction de Paris et placés sous contrôle judiciaire», a expliqué cette source.

Un policier a dénoncé les faits

Le brigadier, le plus haut gradé, est soupçonné d'avoir porté des coups et insulté plusieurs vendeurs à la sauvette, parfois au cours d'interpellations et dans le commissariat central du 18e arrondissement où il était affecté. Les deux autres policiers, témoins de ces faits, sont soupçonnés d'avoir couvert leur collègue. «C'est un quatrième policier du commissariat qui a dénoncé les agissements de ces trois collègues il y a quelques mois à sa hiérarchie qui a saisi l'IGPN, la police des polices», selon une source policière.

Une interdiction totale d'exercice a été prononcée le temps de l'instruction contre le plus haut gradé, le brigadier. Les deux autres «vont être déplacés et ont interdiction de se rendre au commissariat central du 18e arrondissement le temps de l'enquête», selon une source policière.