Cinq infos dans le rétro: Le film sur DSK présenté à Cannes, Jérôme Kerviel et la justice française...

ACTU Vous avez profité du week-end? Tant mieux car 20 minutes vous a résumé l'essentiel de l'info...

Anne Kerloc'h
— 
Welcome to New York, d'Abel Ferrara
Welcome to New York, d'Abel Ferrara — Wild Bunch

Ce week-end, vous avez bullé,vous êtes coupé du bruit du monde et des informations du jour? Vous avez bien fait! Mieux, demain matin, vous ne serez même pas déphasé, car la rédaction de 20 Minutes vous a concocté un petit résumé de l’actu qu’il ne fallait pas manquer. Voici cinq infos dans le rétro du week-end.

1. Sommet sur la sécurité au Nigéria: «un plan global» contre  Boko Haram

«Un plan global régional de moyen et long terme» mais pas de soldats français sur place. C’est ce qu’a annoncé samedi François Hollande lors d’une conférence de presse au terme du sommet sur la sécurité au Nigeria organisé à Paris, samedi. En liaison avec les pays africains participants au sommet, avec la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l’Union européenne, ce plan prévoit «la coordination du renseignement, l'échange d'informations, le pilotage central des moyens, la surveillance des frontières, une présence militaire autour du lac Tchad et une capacité d'intervention en cas de danger», a détaillé François Hollande à l'issue de ce sommet. 200 lycéennes nigérianes sont toujours détenues par la secte islamiste armée Boko Haram. Ce groupe armé multiplie les exactions au Nigéria et dans les pays voisins.

L’info en plus: Au Cameroun, un Chinois a été tué et dix autres «ont probablement été kidnappés» dans la nuit de vendredi à ce samedi, après une attaque perpétrée dans l'extrême-nord du Cameroun, attribuée aux islamistes nigérians de Boko Haram. Lors du sommet de Paris, le président Camerounais Paul Biya a lancé: «Nous sommes ici pour déclarer la guerre à Boko Haram», juste après les déclarations de François Hollande.

2. Jérôme Kerviel pas pressé de se rendre à la justice française

Il a jusqu'à ce dimanche soir minuit pour se présenter à la police française. Mais pour l'instant, il se garde bien de franchir les quelques mètres qui séparent l’Italie de la frontière française. Jérôme Kerviel, ancien trader de la Société Générale, condamné à trois ans de prison pour avoir fait perdre 4,9 milliards d’euros à la banque en 2008, clame être «encore un homme libre» et dit attendre une réponse de l’Elysée à sa demande d’immunité pour les témoins qui sont «prêts à parler» dans son dossier et pour des «dysfonctionnements graves» qui selon lui, ont émaillé la procédure judiciaire qui le vise.

De son côté, la justice française a fait savoir qu’il serait considéré comme «en fuite», s’il ne se présentait pas dans un commissariat français dès ce dimanche soir et qu’ un mandat d'arrêt européen serait délivré à son encontre.

Dernière minute: Jérôme Kerviel annonce qu'il rentre en France

L’info en plus: Xavier Bertrand, député de Saint-Quentin a estimé que l’affaire Kerviel et l’affaire Léonarda, cette adolescente rom expulsée «se ressemblaient». «Kerviel m'évoque Leonarda. On a maintenant un citoyen qui se permet d'interpeller le Président de la République, directement, personnellement. Ce n’est pas possible d’avoir un tel fonctionnement».

3. François Hollande baisse encore dans les sondages

Et ça continue encore et encore, et ça baisse toujours, encore et encore. Les sondages se suivent et se ressemblent pour François Hollande. Sa popularité se trouve toujours dans les abysses, à 18%,  selon le baromètre mensuel Ifop du JDD.  

Pour ajouter une petite couche déprimante, Le Parisien de ce dimanche, livre une autre sondage qui ne va pas remonter le moral du chef de l’Etat. Dans une enquête d’opinion consacrée à tous les présidents de la Vème République, il est considéré comme le plus mauvais  de tous (sur sept). Moins de 0,5% des sondés l’ont jugé comme le meilleur président. Un jugement sans appel. En même temps, François Hollande n'en est qu'à deux ans de mandat et peut donc espérer faire mieux l’année prochaine. Ou celle d’après.

L’info en plus: Même Manuel Valls, le Premier ministre, commence à accuser une petite baisse, en chute de deux points avec 56% de taux de satisfaction. Bon, il est encore au-dessus de la moyenne.

4. Le film inspiré de l’affaire DSK a été montré au public

Hors compétition, hors sélection, hors section parallèle… le film d’Abel Ferrara, Welcome to New York, inspiré de l’affaire DSK, n’était retenu pour rien, mais a pourtant fait l’événement lors de sa présentation à Cannes, samedi. Plus pour les bousculades et le barouf qui ont précédé sa projection que pour ses qualités filmiques, qui ont au mieux suscité des rires et au pire un accueil glacial chez les critiques français. Les Américains, eux, ont plutôt apprécié Depardieu en «French Pig» débridé, mangeant même du cochon au restaurant.

Ici, les réactions du public...

Et là la bande-annonce:

L’info en plus: Sur le site Le Huffington Post, qu’elle dirige, Anne Sinclair a exprimé son «dégoût» devant le film. «Dégoût, d'un film où l'exhibition permanente du corps de Gérard Depardieu, présentée comme une audace, donne en fait le haut le cœur. Dégoût des dialogues minables et grotesques...»

5. Le gardien numéro 2 des Bleus, Steve Mandanda, blessé, déclare forfait

Ça commence fort pour les Bleus. Touché lors d’un duel avec le guingampais Yatabaré, samedi, Steve Mandanda, le deuxième gardien, sera indisponible six semaines. Le joueur l’a confirmé sur Twitter, alors que l’équipe de France commence ce lundi son entraînement pour le Mondial 2014, à Clairefontaine.

Yatabaré, lui, a aussi choisi Twitter pour s’excuser

Didier Deschamps devrait choisir en remplacement de Mandanda, Stéphane Ruffier (Saint-Etienne) dans la liste des 23, lui qui faisait déjà parti des sept réservistes.

L’info en plus: Franck Le Gall, le médecin de l’équipe de France et Eric Bédouet, le préparateur physique misent cette année sur des GPS spéciaux pour analyser la forme physiques des joueurs (rythme cardiaque, déplacements).