VIDEO. Education nationale: Tout comprendre à la polémique sur la rentrée scolaire

EDUCATION Après une journée de flottement, Benoît Hamon a annoncé vendredi que les professeurs effectueront leur prérentrée le 1er septembre au lieu du 29 août…

Vincent Vantighem
— 
Volontaire pour une expérimentation de la semaine de cinq jours, une école d'Angers propose depuis deux ans un aménagement des rythmes de l'enfant basé sur neuf demi-journées - mercredi matin inclus - et complété par des activités périscolaires gratuites, sous le regard de chercheurs chargés d'évaluer l'impact sur la qualité de l'apprentissage.
Volontaire pour une expérimentation de la semaine de cinq jours, une école d'Angers propose depuis deux ans un aménagement des rythmes de l'enfant basé sur neuf demi-journées - mercredi matin inclus - et complété par des activités périscolaires gratuites, sous le regard de chercheurs chargés d'évaluer l'impact sur la qualité de l'apprentissage. — Frank Perry afp.com

Mais non, mais non, l’école n’est pas encore finie que l’on pense déjà à la rentrée scolaire. Après une journée de flottement et d’informations contradictoires, Benoît Hamon le ministre de l’Education nationale, a annoncé, ce vendredi, que les professeurs effectueront leur prérentrée le 1er septembre au lieu du 29 août, date initialement prévue. 20 Minutes revient sur la polémique…

Quand aura lieu la rentrée?
Benoît Hamon a donc tranché. Plutôt que le vendredi 29 août, il a annoncé, ce vendredi, avoir décalé la prérentrée des professeurs au lundi 1er septembre. En conséquence, la rentrée des élèves prévue à la base le 1er septembre est décalée au 2 «dans l’intérêt des élèves».

Pourquoi la date du 29 août n’a finalement pas été retenue?
Dans son communiqué diffusé ce vendredi, le ministère de l’Education nationale indique que «l’organisation de la prérentrée le 29 août se heurte à des difficultés organisationnelles». Notamment en raison de l’arrivée de 40.000 nouveaux enseignants qui prendront leur poste pour la première fois à cette occasion.

Une manière polie d’expliquer que les syndicats d’enseignants ont exercé une très forte pression pour ne pas que leurs adhérents reprennent le travail un vendredi du mois d’août. «Les enseignants regrettaient le fait de devoir rentrer un vendredi la dernière semaine d’août, ce qui leur faisait perdre une semaine complète de vacances», a ainsi indiqué le Snes-FSU.


Soucieux de conserver leurs derniers jours de congés, les syndicats d’enseignants avaient déjà indiqué qu’ils allaient déposer un préavis de grève si la journée du 29 août était maintenue.


Mais à quoi sert la pré-rentrée des professeurs?
«Elle reste indispensable pour permettre aux élèves de faire leur propre rentrée dans les meilleures conditions», indique le ministère de l’Education nationale. Traditionnellement, les enseignants se retrouvent un jour avant les élèves. «C’est destiné à l’installation d’une culture commune basée sur le projet d’école, à la préparation des salles, à la transmission des emplois du temps…»


Hamon: "il vaut mieux déplacer la rentrée que... par BFMTV

Qu’en pensent les parents d’élèves?
Le décalage de la rentrée des enseignants, et par conséquent des élèves, risque de compliquer au final la vie des parents. Ainsi, Valérie Marty, présidente de la PEEP, deuxième fédération de parents d’élèves, a déjà indiqué que «les mairies devront ouvrir leurs centres de loisirs et les parents s’organiser pour le primaire, soit prendre une journée de congé.»


Les élèves vont-ils «gagner une journée de vacances» dans cette histoire?
Et non. Aux petits malins qui pensaient pouvoir ainsi profiter d’une journée de repos supplémentaire, le ministère de l’Education nationale a opposé une fin de non-recevoir. «La journée de cours des élèves, prévue initialement le 1er septembre, sera prise en compte selon des modalités décidées après concertation avec l’ensemble de la communauté éducative», indique encore le ministère.