Jihad en Syrie: Un homme arrêté en Isère

S.B avec AFP

— 

Localisation de Bourgoin-Jallieu, en Isère.
Localisation de Bourgoin-Jallieu, en Isère. — IDE

Un homme, âgé de 40 ans, a été arrêté ce mardi à Bourgoin-Jallieu (Isère) et placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête préliminaire du parquet de Paris sur le départ avorté d’une adolescente en Syrie. Il est suspecté d’avoir encouragé une adolescente, scolarisée à Pont-de-Claix (Isère), à rejoindre le pays pour faire le jihad.

Elle était « embrigadée »

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’individu n’avait pas de liens familiaux avec la jeune fille. La veille de son départ, cette dernière avait fugué de chez elle et averti ses parents de ses intentions par SMS. Ils avaient alors immédiatement alerté les autorités, qui avaient réussi à l’intercepter alors qu’elle s’apprêtait à embarquer pour un vol vers Istanbul, en Turquie. Lors de son interpellation, l’adolescente avait nié les faits, mais pour le procureur de la république Jean-Yves Coquillat, elle semblait « embrigadée ».

L’arrestation du suspect en Isère intervient le même jour que celle de sept  jeunes hommes à Strasbourg, soupçonnés d’être partis en Syrie pour y mener le jihad en décembre, avant de revenir en mars.

Au total, quelque 780 personnes vivant en France auraient rejoint des groupes jihadistes en Syrie, seraient en route pour ce pays ou en seraient revenues. En avril, le gouvernement français a mis en place un plan «anti-jihad » pour freiner ces départs, incluant la mise en place d'une plateforme internet et d'un numéro vert destinés à signaler les candidats, potentiels ou avérés, au jihad