Les signalements d'homophobie en hausse de 78% en 2013

SOCIÉTÉ La parole des homophobes et des victimes s'est libérée...

Maud Pierron

— 

Le débat sur le mariage pour tous a semble-t-il décomplexé la parole des homophobes. Selon le rapport de l’association SOS Homophobie, le signalement de paroles ou actes homophobes a augmenté de 78% en 2013.

L’association a en effet reçu 3.517 témoignages l’an dernier, ce qui constitue un record. Il y a même une corrélation nette entre les manifestations anti-mariage pour tous et le nombre de témoignage reçu. Les trois premiers mois concentrent 61% des témoignages reçus.

Autre chiffre marquant – et inquiétant – : le nombre de témoignages liés à Internet a triplé en 2013 et représente la moitié des signalements, après avoir déjà doublé en 2012. Et «les réseaux sociaux représentent les deux tiers des témoignages relatifs à Internet et Twitter près de la moitié à lui tout seul».

Les agressions en hausse de 54%

Ceci étant, l’association relève dans son rapport que le seul débat sur le mariage pour tous ne peut expliquer la hausse de ces témoignages car ce n’est pas seulement la parole homophone qui s’est libérée mais aussi «la libération de la parole des victimes, qui hésitent de moins en moins à réagir face à leurs agressions et osent davantage témoigner».

Les insultes représentent 39% des cas recensés, et les agressions physiques 6% des cas recensés mais sont en hausse de 54% en 2013. Dans 47% des cas, ces agressions ont lieu dans des lieux publics.

C’est d’abord à Paris, puis dans les Bouches-du-Rhône et le Nord que les cas d’homophobies sont le plus recensés.