Plus d’un Français sur deux favorable à la suppression des départements

SONDAGE 55% des Français seraient pour abandonner cet échelon administratif et fusionner les régions…

A.Ch

— 

Vue extérieure en date du 2 février 2011 de l'hôtel du département de la Haute-Garonne à Toulouse
Vue extérieure en date du 2 février 2011 de l'hôtel du département de la Haute-Garonne à Toulouse — Eric Cabanis AFP

Ain, Aisne, Allier… La longue liste des plus de cent départements français n’est pas du goût des Français, qui se disent favorable à la suppression des conseils généraux. Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, 55% des Français sont favorables à la suppression des départements et à la fusion des régions prévue par la réforme territoriale impulsée par le gouvernement.

Adhésion tous bords politiques confondus

La réforme territoriale semble remporter une vaste adhésion, tous bords politiques confondus: 61% des sympathisants socialistes et 52% des sympathisants UMP la soutiennent. La région parisienne est très favorable à la réforme, avec 63% de soutiens, tandis que les communes rurales affichent une adhésion de 54% des personnes interrogées.

>> Les internautes de 20minutes.fr redessinent la carte des régions françaises

La raison de la désaffection des Français pour leur département est peut-être dans la méconnaissance du fonctionnement des conseils généraux: 61% des personnes interrogées ne connaissent pas le nom  de leur conseiller général, même si elles déclarent connaître les prérogatives de cette instance départementale.