Nice: Interpellation par le RAID d'une mère qui menaçait de jeter son enfant par la fenêtre

William Molinié

— 

RAID. Photo d'illustration.
RAID. Photo d'illustration. — WITT/SIPA

Lorsque les hommes de l’antenne RAID de Nice sont arrivés sur place, la femme, en pleine crise de démence depuis deux heures, jetait tout son mobilier par la fenêtre de son appartement du 3e étage.

«Elle tenait des propos incohérents. Et à plusieurs reprises, un de nos hommes, discrètement positionné dans un immeuble en face a vu qu’elle brandissait son enfant par la balustrade», rapporte à 20 Minutes un des policiers du RAID qui a dirigé l'opération.

Dispositif de cordes

Les hommes de l’unité d’élite de la police nationale ont alors silencieusement investi le 5e étage de cet immeuble du boulevard de la Madeleine. De sorte qu’avec des cordes, dès que la femme rentrerait dans son appartement, les policiers pourraient descendre et accéder au balcon afin de protéger l’enfant. Un négociateur est entré en contact avec un de ses amis.

«A la première opportunité, nous sommes intervenus. La femme est rentrée dans l’appartement pour aller prendre du mobilier. Les cordes sont descendues en même temps et après avoir mis en sécurité l’enfant, nous l’avons interpellée», poursuit cette source.

La femme a été interpellée, non sans s’être débattue.